Élections législatives 2024. "Je suis fier de ma France", après la victoire de la gauche, la joie des supporters à la finale de la CAN des quartiers

durée de la vidéo : 00h01mn36s
Elise Ferret, Floriane Olivier ©F3PIDF

La victoire de la gauche aux élections législatives, synonyme de bonne nouvelle pour le public venu assister à la finale de la Coupe d'Afrique des Nations des quartiers à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis.

À 20 heures, le soulagement se lit sur les visages. Dans les gradins, les spectateurs venus assister à la finale de la coupe d'Afrique des nations (CAN) des quartiers regardent aussi bien le terrain, que leur téléphone. "La Côte d'Ivoire vient de marquer et le Front Populaire vient de passer, je suis au top de la joie là !", confie une jeune femme venue assister au match. Un sentiment partagé par son ami : "Je suis fier de ma France, grâce à cette soirée, je suis content."

Pour Natacha, une spectatrice, l'enjeu était de taille pour ces élections : "Ma mère m'a appelée, elle m'a dit 'Natacha on reste en France'. Elle avait déjà prévu le billet d'avion pour partir, je suis très contente pour elle." 

La gauche remporte le match des législatives 

Présents sur le terrain, les entraîneurs vivent pleinement ces matchs qu'ils préparent depuis plusieurs semaines. Mobilisés pour leurs équipes, ils l'étaient également pour ces élections. "J'ai embêté tout mon répertoire pour aller voter", confie l'un d'eux. 

En Seine-Saint-Denis, les candidats de gauche ont réitéré leur exploit de 2022 en remportant la totalité des sièges à pourvoir dans le département ce dimanche, à l'issue du second tour des élections législatives. Un grand strike marqué toutefois par quelques changements. L'insoumise Raquel Garrido, qui n'a pas été investie par le Nouveau Front Populaire, a été battue dans sa circonscription au premier tour par le candidat du NFP. Alexis Corbières, figure connue de la France Insoumise, n'a pas non plus été réinvesti par son parti. Il a toutefois été réélu dans sa circonscription.

Malgré cette victoire écrasante, le public garde en tête les bons scores du Rassemblement national à l'échelle nationale. "Le combat n'est pas fini. Là c'est une petite joie mais tout reste à venir. Il faudra continuer à travailler contre l'extrême-droite", confie une électrice présente à la CAN des quartiers. 

"On veut du renouveau, quelqu'un qui aide les jeunes, quelqu'un qui se mobilise envers toutes les cultures, toutes les religions", témoigne un autre spectateur.

Ce dimanche 7 juillet, le taux de participation à 17 heures était de 39,6%, contre 44% à la même heure la semaine dernière. Malgré l'enjeu, les élections législatives n'ont pas pleinement mobilisés le département.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité