La vie HLM, l'histoire du logement social en banlieue

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emmanuèle Bailly
Immersion dans l'appartement de la famille Croisille qui s'installe en 1957 dans cet HLM d'Aubervilliers.
Immersion dans l'appartement de la famille Croisille qui s'installe en 1957 dans cet HLM d'Aubervilliers. © France 3 IDF / EB

Créer un musée dans un immeuble de banlieue parisienne consacré à la vie quotidienne des habitants qui y ont vécu au fil du temps : c'est le projet d'histoire populaire porté par l'AMuLoP, l'Association pour un Musée du Logement Populaire du Grand Paris. Ce collectif de professeurs et d'universitaires testent jusqu'en juin prochain des visites guidées et immersives dans un HLM de d'Aubervilliers en Seine-Saint-Denis.

"Ce projet de raconter l'Histoire à travers des micro-histoires des classes populaires est né en 2014", raconte Aurélien Fayet, professeur d'histoire et président de l'AMuLoP. "Notre association est au départ essentiellement composée d’enseignants, professeurs d’histoire-géographie dans le secondaire. Nous avons tous beaucoup travaillé en banlieue et ce dont on se rendait compte à l’époque c’est que pour beaucoup de nos élèves, il y avait une difficulté à accrocher leur histoire familiale, personnelle à l’Histoire de France. Soit parce qu’ils étaient originaires de famille étrangère, soit parce que l’histoire sociale des classes populaires est assez peu présente dans les programmes scolaires", explique Aurélien Fayet.

Changer le regard sur les quartiers populaires

"Le deuxième élément qui nous a amené à organiser cette exposition", poursuit-il, "est qu’une des membres de l’association a vécu aux États-Unis et qu’à cette occasion, elle a fait la découverte du Tenement Museum, un musée qui raconte l’histoire de l’immigration aux États-Unis par le prisme du logement. C'est à partir de là que le projet de musée populaire à germer", explique-t-il.

Retour dans les années 1960

Départ du petit groupe de visiteurs, direction le 10, allée Charles Grosperrin à Aubervilliers pour une visite de appartement de la Famille Croisille. Cette famille de deux parents et trois enfants a réellement vécu dans cet immeuble de la cité Émile-Dubois à partir de 1957.

L'Association pour un Musée du Logement Populaire a reconstitué leur parcours et leur quotidien grâce à un énorme travail de recherche documentaire. Les visiteurs emmenés par Asna, leur guide, entrent dans ce petit trois pièces où le temps semble s'être arrêté dans les années 60. Le mobilier, les patins à roulettes métalliques des enfants, le bleu de travail du père sont autant de trace de leur quotidien. Pendant une heure, Asna déroule l'histoire de cette famille et à travers elle, parle de celle des habitants des quartiers populaires.

"J’ai trouvé que c’était intéressant car on était vraiment plongé dans cette reconstitution", explique Elsa, à l'issue de la visite. "C’est assez simple comme dispositif et ça rend l'histoire accessible dans le sens où elle est incarnée. Tous les propos du guide sont matérialisés dans l’espace de l’appartement".  

Immersion dans la vie des habitants

"C’était aussi touchant comme expérience", continue-t-elle, "j'ai été émue de lire cette lettre de la mère de famille qui remercie la ville pour son logement et qui écrit qu'il ne pouvait y avoir plus beau cadeau de Noël que l'attribution de cet appartement".

"À travers le parcours de cette famille, on peut faire le lien entre la grande Histoire et la petite Histoire, elle est emblématique de l’histoire globale, de notre histoire à tous", résume Guiseppe. Ce passionné d'histoire a lui aussi suivi la visite. "On se rend compte des conditions de vie des habitants des HLM. On rentre dans l’intimité, dans le passé de ces personnes qui se sont installés là, à la fin des années 50. Cette histoire n’est pas unique, elle s’inscrit dans celle des transformations et des changements sociaux de l'époque", reconnaît-il.

Valoriser l'histoire de la banlieue

Asna est l’une des trois guides qui travaille pour l’association. Elle est diplômée en études médiatiques et culturelles. "J’ai tout d’abord travaillé en galerie et en musée et puis je suis tombée un peu par hasard sur ce projet d’exposition. J'ai grandi et j’habite toujours en HLM à Courbevoie, une exposition qui se situe dans les HLM, ça a éveillé ma curiosité", sourit-elle. "On a beaucoup travaillé avec les membres de l’association sur les façons de raconter l’histoire pour que le public se l’approprie. Ça a été un travail de réécriture des scénarios qui a été très intense et passionnante pendant les deux mois de formation qu’on a eus avec les deux autres guides", estime Asna.

> A lire aussi : Ni idéal ni repoussoir : raconter l'histoire du logement populaire tel qu'on y vit

L'AMuLoP propose des visites jusqu'en juin, dans les appartements prêtés par l'office HLM d'Aubervilliers, en attendant d'ouvrir le musée du logement populaire à l'horizon 2024 .

  • « La vie HLM », Cité Emile-Dubois, 8 allée Charles Grosperrin à Aubervilliers. Métro Fort d’Aubervilliers. Du mardi au samedi, sur réservation (laviehlm-expo.com). 8 euros. Jusqu’au 30 juin 2022.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.