Des policiers filmés en train de frapper des migrants au cours de l'évacuation d'un squat à Bagnolet

L’expulsion du squat par la police remonte au 3 juin 2019 (illustration). / © BORIS HORVAT / AFP
L’expulsion du squat par la police remonte au 3 juin 2019 (illustration). / © BORIS HORVAT / AFP

Une vidéo amateur montre des policiers en train de frapper des migrants au cours de l’expulsion violente d’un squat à Bagnolet, en Seine-Saint-Denis, en juin dernier.

Par VP / France 3 PIDF

Coups de poing, coups de matraque, coups de pied… Des policiers ont été filmés en train de violenter des migrants, alors que les fonctionnaires évacuaient un squat à Bagnolet, en Seine-Saint-Denis, le 3 juin dernier.
La scène captée se déroule sur le toit du squat en question, où s’étaient réfugiés une trentaine d'hommes lors de l’expulsion. Les images, filmées par un riverain et révélées plus de quatre mois après les faits, montrent même des policiers en train de frapper des migrants au sol.

Deux réfugiés et un demandeur d'asile poursuivis pour rébellion

Alors que l'immeuble est depuis inaccessible, deux réfugiés et un demandeur d'asile sont poursuivis pour rébellion et incitation à la rébellion. Ils devaient comparaître cette semaine au tribunal correctionnel de Bobigny. Selon leurs avocats, les images fournies par les policiers ne présentaient pas ces scènes de violence.

Cette vidéo est donc une nouvelle pièce pour le dossier. Le procès a été renvoyé au 13 mai 2020. Du côté des forces de l’ordre, les syndicats de police n'ont pas donné suite à nos demandes d'interview.
Sur Twitter, le député LFI de Seine-Saint-Denis Alexis Corbière a demandé des comptes à la préfecture, qui avait assuré que l'évacuation s'était déroulée dans le calme. L’élu réclame une enquête indépendante.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus