Près de la moitié des écoles de Seine-Saint-Denis fermées ce jeudi après le suicide d’une directrice à Pantin

Selon le SNUipp-FSU, la moitié des écoles de Seine-Saint-Denis devraient rester fermées ce jeudi (illustration). / © 6PA/MAXPPP
Selon le SNUipp-FSU, la moitié des écoles de Seine-Saint-Denis devraient rester fermées ce jeudi (illustration). / © 6PA/MAXPPP

Les enseignants se mobilisent ce jeudi après la mort lundi 23 septembre de Christine Renon, la directrice d’une école maternelle à Pantin. Alors qu’un préavis de grève a été déposé, des rassemblements sont prévus devant les locaux de l'Education nationale à Bobigny.

Par France 3 Paris IDF + AFP

Un hommage combatif en mémoire de Christine Renon. Alors que nos confrères de Franceinfo publient ce matin une tribune du collectif des directeurs d'école de Pantin pour dénoncer leurs conditions de travail, après le suicide de la directrice il y a dix jours, de nombreuses actions sont prévues ce jeudi, jour de ses obsèques. Grèves, rassemblements, marques de soutien… Une journée de mobilisation est organisée en Seine-Saint-Denis mais aussi ailleurs en Île-de-France et même partout dans le pays.
En solidarité avec la défunte après le drame, et pour faire entendre le malaise de l’institution, un préavis de grève a été déposé et la moitié des écoles de Seine-Saint-Denis seront fermées, selon le SNUipp-FSU, le premier syndicat du primaire. Des rassemblements vont par ailleurs avoir lieu devant les locaux de l'Education nationale à Bobigny à 15 heures au 8, rue Claude Bernard, comme dans de nombreux départements.

Colère et solidarité

Hautes-Alpes, Pyrénées-orientales, Vendée, Marne… La liste des actions est résumée juste ici. Dans un communiqué, le SNUipp-FSU critique d’ailleurs « la disproportion entre la demande de minute de silence à effectuer lundi en hommage à Jacques Chirac et le silence assourdissant de l'Éducation nationale autour du décès de notre collègue Christine Renon », jugée « choquante »
Samedi matin, enseignants et parents, qui ont décidé de se constituer en collectif, marcheront côte à côte samedi de la maire de Pantin à l'école Méhul, l’établissement de Christine Renon.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Un rassemblement de soutien pour Mathieu Hillaire

Les + Lus