Des agents municipaux de Saint-Denis sanctionnés après la découverte d'un trafic de cannabis

© Douanes Françaises
© Douanes Françaises

La mairie de Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis, a pris des sanctions contre des agents municipaux après la découverte d'un trafic de cannabis, fin novembre. Le trafic implique plusieurs agents de la troisième ville d'Île-de-France.

Par France 3 Paris IDF/ET (avec AFP)

Des sanctions ont été prises par la mairie de Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis, après la découverte fin novembre, d'un trafic impliquant plusieurs agents de la commune. Des sanctions prises à la suite d'une enquête administrative, qui a conclu à "plusieurs dysfonctionnements".

Le 17 novembre dernier, un camion en provenance d'Espagne, et transportant 500 kilos de cannabis, avait été intercepté par les douanes, au moment où il entrait dans le centre technique municipal de la ville. Soupçonnés d'être impliqués dans le trafic, trois hommes, dont un agent de la mairie, ont été mis en examen et écroués. 

Géolocalisation des véhicules

Le garage municipal servait de plaque-tournante à un trafic de drogue et de motos volées, selon une source policière. Le conseil de discipline a été saisi par la mairie de Saint-Denis d'une "demande de révocation" de l'agent écroué. "Une procédure similaire va être engagée à l'encontre des deux autres agents ayant commis des fautes graves", a précisé la mairie. 

Le maire communiste de Saint-Denis Laurent Russier a par ailleurs décidé d'externaliser "le gardiennage" du centre technique, "la suppression des logements de fonction" et "la géolocalisation de l'ensemble des véhicules", afin de prévenir tout détournement "à des fins délictueuses" des bâtiments municipaux.

Sur le même sujet

La fan zone de Noisy le Grand

Les + Lus