Seine-Saint-Denis : des plaintes pour violences au foyer pour handicapés des Pavillons-sous-Bois

La Maison d’accueil spécialisée des Pavillons-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, héberge des patients adultes en situation de grande dépendance (illustration). / © 6PA/MAXPPP
La Maison d’accueil spécialisée des Pavillons-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, héberge des patients adultes en situation de grande dépendance (illustration). / © 6PA/MAXPPP

Les soupçons de maltraitance se multiplient à la Maison d’accueil spécialisée des Pavillons-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis. Une mère explique avoir reçu fin juin une vidéo, où elle voit son fils subir des violences de la part d’un éducateur.

Par France 3 Paris IDF

La vidéo a été envoyée par un anonyme à Monique, mère d’un patient du foyer pour handicapés des Pavillons-sous-Bois. D’après Le Parisien, qui explique avoir pu visionner le document, les images tournées discrètement montrent son fils de 29 ans, autiste, en train de subir des violences.

On y verrait un éducateur menacer et frapper l’homme avec un bâton, ce dernier criant de douleur. Sur d’autres photos, comme le rapporte France Bleu Paris, Monique explique voir des hématomes sur le corps de son fils.

Plusieurs plaintes et une dizaine de signalements à l’ARS

Des blessures dont le patient serait à l’origine, d’après les explications fournies par le foyer – une structure associative pensée pour héberger des adultes en situation de grande dépendance.

Mais la mère de famille n’est pas convaincue : elle a décidé de porter plainte contre la Maison d'accueil spécialisée, pour violences sur une personne vulnérable. Ce n’est malheureusement pas la première procédure de ce genre, puisque trois autres mères ont déjà déposé plainte, toujours d’après France Bleu Paris.

Bleus constatés sur le corps de patients, griffures, brûlure… Depuis trois ans, l'Agence régionale de santé a par ailleurs reçu 13 signalements. L’ARS, qui a été contactée par Monique, a inspecté le site jeudi dernier, et s’apprête à dévoiler ses décisions cette semaine.
 

Sur le même sujet

Les + Lus