• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Seine-Saint-Denis - Les salariés du magasin Auchan Villetaneuse craignent pour leur emploi

Une vingtaine de salariés du magasin Auchan de Villetaneuse (Seine-Saint-Denis) a débrayé ce samedi matin contre le projet de rachat de l'entreprise. / © France3 IDF/Floriane Olivier
Une vingtaine de salariés du magasin Auchan de Villetaneuse (Seine-Saint-Denis) a débrayé ce samedi matin contre le projet de rachat de l'entreprise. / © France3 IDF/Floriane Olivier

Pour le rachat du magasin de Villetaneuse (Seine-Saint-Denis), Lidl et Leclerc ont fait des offres pour reprendre le site et, respectivement, 55 et 160 des quelque 200 salariés. Mais c'est la première offre que la direction d'Auchan retiendrait, la moins-disante en terme de sauvegarde d'emplois.

Par LB (avec CC)

C'est la conséquence de l'annonce, fin avril, de la vente de 21 magasins Auchan. Celui de Villetaneuse (Seine-Saint-Denis) fermera ses portes fin septembre pour des raisons économiques. Il devrait, selon les syndicats, être cédé à l'entreprise de hard discount Lidl. Un rachat qui entraînerait la reprise de 55 des près de 200 employés de l'enseigne. En face, la proposition faite par Leclerc, avec 160 emplois sauvegardés, ne serait pas retenue.
 
© France3 IDF/Cécile Claveaux
© France3 IDF/Cécile Claveaux

Alors ce samedi matin, une vingtaine de salariés a débrayé dès 4h du matin pour protester contre ce choix - un débrayage qui n'a cependant pas empêché le magasin d'ouvrir ses portes à l'heure prévue. "On ne veut pas de la proposition de Lidl parce que ce ne sont pas les mêmes conditions de travail", explique Arezki Fellahi, délégué du personnel. "L'offre de Leclerc correspond mieux aux salariés de Villetaneuse. Mais la direction régionnale ne veut pas créer une concurrence avec le magasin Auchan voisin de Epinay-sur-Seine et préfère l'offre de Lidl."
 

Les explications de la direction

Face caméra, Olivier Louis, le directeur du territoire Île-de-France d'Auchan Retail France, reconnaît à demi-mots cette préférence pour Lidl. Et avance pour cela deux explications. La "concurrence" qu'engendrerait un magasin Leclerc sur "le modèle économique du magasin d'Epinay". Mais il met aussi en avant une autre explication. Si l'offre la moins-disante en terme de sauvegarde d'emplois a la préférence d'Auchan, c'est pour ne pas obliger certains salariés actuels à rester à Villetaneuse...

Quand on a fait un sondage auprès de nos collaborateurs, un tiers souhaitait garder le maillot Auchan, un tiers souhaitait profiter des mesures de mobilité externe (quitter l'enreprise, ndlr) et un tiers voulait rester sur le site de Villetaneuse pour des contraintes personnelles. Et donc avec une offre à 55 collaborateurs, on leur laisse davantage le choix."
Olivier Louis, directeur du territoire Île-de-France d'Auchan Retail France

Reprise du magasin Auchan de Villetaneuse : interview d'Olivier Louis, le directeur du territoire Île-de-France d'Auchan Retail France

Quant aux reclassements internes, impossible de savoir combien de postes existent dans les autres magasins de l'enseigne. Olivier Louis poursuit : "La garantie que j'apporte, c'est que le maximum des collaborateurs qui souhaitent garder le maillot Auchan puissent être repris à partir du moment où nous avons des postes disponibles. Et sur ces postes, la priorité devra être donné aux collaborateurs d'Auchan Villetaneuse."

Sur le même sujet

Paris : un rassemblement de 500 personnes en soutien aux “décrocheurs” de portraits d'Emmanuel Macron

Les + Lus