Cet article date de plus de 6 ans

Tourisme à Paris : un cru estival prometteur

Selon les chiffres de l'office du tourisme et des congrès de Paris, l'été 2015 pourrait être un bon cru en termes de fréquentation touristique. Baisse de l'euro, augmentation de la clientèle chinoise... Les indicateurs sont au vert après un premier trimestre morose.
Des touristes au pied de la tour Eiffel, à Paris.
Des touristes au pied de la tour Eiffel, à Paris. © IP3 PRESS/MAXPPP
Après un premier trimestre morose, le secteur du tourisme semble reprendre des couleurs dans la capitale. Le second trimestre 2015 devrait permettre de limiter la casse, avec des résultats quasiment identiques à ceux de l’année précédente. 7,5 millions d'arrivées hôtelières ont été enregistrées à Paris au premier semestre 2015, soit une baisse de 1,8 % par rapport à 2014, selon les chiffres de l'office du tourisme et des congrès de Paris. Une baisse qui s’explique essentiellement par les attentats de janvier.

Baisse de l’euro et boom de la clientèle chinoise

"En mai et juin, la progression des arrivées hôtelières étrangères parisiennes est de 1 % alors qu’elle était en baisse sur les quatre premiers mois de l’année de -2,2 %", précise l'office du tourisme et des congrès de Paris.

Première clientèle étrangère, les Américains. Les touristes en provenance des Etats-Unis ont profité de la baisse de l’euro et de la bonne santé de leur économie, pour venir profiter de la capitale française. Leurs arrivées dans les hôtels parisiens ont augmenté de 3,2 % au 1er semestre 2015. Second marché étranger parisien, les Britanniques ont suivi le même mouvement mais avec une moindre ampleur. La faute à la livre sterling, qui s'est "appréciée de 10 % face à l’euro depuis novembre 2014", analyse l'organisme. 

Progression spectaculaire : celle de la clientèle chinoise, en hausse de 44,1 % au premier semestre 2015, après un repli de 12,5 % l'an passé.

Les Japonais et les Russes se font désirer

De leur côté, les Japonais limitent leurs voyages à l’étranger, avec 22 % d'arrivées en moins au premier semestre. La clientèle en provenance de Russie se fait elle aussi plus discrète, avec 37,7 % d'arrivées hôtelières en moins au premier semestre.

Le tourisme d'affaires fait son retour

Au second trimestre 2015, les nuitées d’affaires ont progressé de 18,2 % à Paris, après une baisse de -9,7 % au premier trimestre. Au final, avec 7,4 millions de nuitées d’affaires, la progression sur le premier semestre aura été de +4,2 %.
Cette hausse, liée à de timides signes de reprise économique, pourrait annoncer le retour à la croissance de la clientèle française à Paris : le nombre d’arrivées en baisse de -2,8 % pendant le premier semestre a en effet augmenté au début de l’été (+2,7 % en juin).
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie