Une tribune du stade Yves-du-Manoir bientôt vendue aux enchères

Une tribune du stade Yves-Du-Manoir à Colombes va être vendue aux enchères avec un prix de départ de 183 000 euros. Cette vente s’inscrit dans le projet de réaménagement de l’enceinte en vue des JO 2024. 

Une tribune du Stade Yves-Du-Manoir mise en vente
Une tribune du Stade Yves-Du-Manoir mise en vente © Ville de Colombes

Le Conseil départemental des Hauts-de-Seine vend la tribune du stade Yves-Du-Manoir à Colombes via le site Agorastore.fr. La vente aux enchères aura lieu le 18 mai prochain. Si vous souhaitez vous offrir ce bout de stade, il vous faudra débourser au moins 183 000 euros, le montant de la mise à prix. Le stade ouvert il y a 114 ans va se refaire une beauté avant d’accueillir les épreuves de hockey sur gazon des Jeux Olympiques de Paris 2024.

Ce ne sera pas une première puisque le stade des Hauts-De-Seine avait déjà accueilli des matchs de football lors des Jeux de Paris en 1924. Il avait également été le théâtre de la finale de la coupe du monde de football en 1938. Le stade est l’écrin historique de plusieurs sections du Racing Club de France dont la section hockey sur gazon fait partie des ténors de la discipline en France. Le RCF Hockey pourra utiliser le terrain pour ses matchs de compétition à l’issue du chantier assure son président Laurent Fermault. "Nous voulons faire de ce stade une place forte du hockey sur gazon en France tant dans la formation qu'en compétition", assure celui qui est également chargée du suivi du chantier de l’enceinte pour la Fédération Française de Hockey.

Un renouveau où le neuf côtoie l’Histoire

La mise en vente d’une tribune s’inscrit dans l’expression d’une volonté de moderniser le stade par le Conseil départemental des Hauts-De-Seine. Le département entend "accompagner la dynamique olympique" à travers "la construction de nouveaux bâtiments et la rénovation de l’ensemble des terrains sportifs"

Malgré la nécessité de travaux de rénovation, le département souhaite conserver l’aspect historique de l’enceinte. À ce titre, le Conseil départemental explique que l’architecte en chef du patrimoine Pierre-Antoine-Gatier a été mandaté pour effectuer une étude historique du site dans le but de superviser notamment  "la réhabilitation et la remise aux normes de la tribune d’honneur du stade" . La vente de la tribune coïncide également avec le dépôt du permis de construire pour les travaux de réaménagement du stade en ce mois d’avril. Le coût total des travaux de rénovation du stade s’élève à 80 millions d’euros selon le département.           

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport jeux olympiques