• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Vaires-sur-Marnes : une marche blanche en hommage à Julie Douib, tuée par son ex-conjoint

Après plusieurs années de violences conjugales et des mois d'appel au secours, Julie Douib a été abattue par arme à feu par son ex-conjoint. / © Capture d'écran Facebook
Après plusieurs années de violences conjugales et des mois d'appel au secours, Julie Douib a été abattue par arme à feu par son ex-conjoint. / © Capture d'écran Facebook

La famille et les amis de Julie Douib organisent une marche blanche à 14 heures ce samedi à Vaires-sur-Marnes (Seine-et-Marne), où la jeune femme a grandi. Victime pendant des années de violences conjugales, Julie Douib, 34 ans, a été abattue par son ex-conjoint dimanche 3 mars. 

Par Amélie Lepage

Le rendez-vous a été donné à 14 heures sur la place du marché. Originaire de Vaires-sur-Marne, Julie Douib y a passé son enfance et son adolescence avant d’aller s’installer en Corse, il y a une dizaine d’années. Ses parents vivent toujours sur place. Sur la page Facebook de l'événement, les organisateurs invitent les participants à apporter des photos, des bougies, des fleurs et des banderoles en hommage à Julie. 
Julie Douib est la 30e victime tuée par les violences conjugales depuis le 1er janvier. / © Fondation des femmes
Julie Douib est la 30e victime tuée par les violences conjugales depuis le 1er janvier. / © Fondation des femmes

30ème femme tuée depuis le 1er janvier

"C'est important de montrer que les femmes victimes de violences ne meurent pas dans l'indifférence. On veut rendre hommage à Julie et à sa vie." Anne-Cécile Mailfert, présidente de la Fondation des Femmes, sera présente cet après-midi. "C'est la 30ème femme tuée depuis le 1er janvier , c'est un chiffre incroyable, il faut que les pouvoirs publics réagissent". L'humoriste et actrice Muriel Robin, connue pour son engagement contre les violences faites aux femmes, accompagnera également la marche blanche cet après-midi. 

Victime depuis des années de violences conjugales, la jeune femme avait porté plainte à de nombreuses reprises. Son amie d'enfance Céline, organisatrice de la marche blanche, était au courant de sa situation. "Tout le monde savait mais malheureusement elle n'a pas été entendue. Ce qui me met en colère, c'est qu'on n'ait pas retiré son port d'arme à son ex-compagnon." L'homme était détenteur d'une licence de tir sportif. Il s'est rendu à la gendarmerie après les faits. Il a été mis en examen pour assassinat et placé en détention.

Une cagnotte en ligne pour ses enfants 

Il y a quelques jours, la cousine de Julie Douib, Caroline, a mis en place une cagnotte en ligne pour les deux enfants de la jeune femme, âgés de 8 et 10 ans. Elle a déjà reçu 214 participations. 

Sur le même sujet

La Marne en chansons

Les + Lus