• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Attaque à Orly : deux hommes en garde à vue, suspectés d'être impliqués dans la fourniture de l'arme

© Benjamin Cremel/AFP Photos
© Benjamin Cremel/AFP Photos

Après l'attaque d’un militaire à l’aéroport d’Orly samedi dernier, deux hommes suspectés d’avoir aidé à fournir l'arme à l’agresseur – abattu par la police – sont mis en garde à vue.

Par PDB

Comment Ziyed Ben Belgacem s’est-il équipé d’un pistolet à grenaille, avant de tenter d'agresser un militaire à l’aéroport d’Orly ?

Deux hommes sont interrogés depuis lundi pour leur éventuel rôle dans la fourniture de ce revolver à grenaille dont était muni l’agresseur, avant d'être abattu.

Un revolver à grenaille

Âgés de 30 et 43 ans, les deux suspects en garde à vue étaient visés par des mandats de recherche depuis dimanche. Les hommes ont été identifiés grâce à des renseignements fournis aux enquêteurs et aux investigations téléphoniques.

Samedi dernier vers 8 heures 30, Ziyed Ben Belgacem a essayé d’agresser une patrouille Sentinelle pour s'emparer de l'arme à feu d’un militaire, dans le hall 1 d'Orly-Sud, avant d’être tué.

Sur le même sujet

1er-Mai : les militants pro-« Frexit » de l’UPR manifestent à Paris

Les + Lus