• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Pontoise : le rappeur Kery James sur les planches du Théâtre des Louvrais

Le rappeur joue brillamment le rôle du jeune avocat Soulaymane Traoré. Miraculé des ghettos, il estime que chacun doit prendre son destin en main. / © France 3 Ile de France
Le rappeur joue brillamment le rôle du jeune avocat Soulaymane Traoré. Miraculé des ghettos, il estime que chacun doit prendre son destin en main. / © France 3 Ile de France

Les 24 et 25 janvier, l’icône du rap politique Kery James s’est produit au Théâtre des Louvrais. Dans sa pièce "A vif", il joue le rôle d’un avocat en pleine joute verbale sur le thème de banlieues. Une manière pour la Nouvelle scène nationale de Cergy-Pontoise de rajeunir son public. 
 

Par Tania Watine

L’Etat, seul, est-il responsable de la situation actuelle des banlieues ?

Vaste thème. Réponses tout en finesse. Kery James, icône du rap engagé et percutant, a décidé d’utiliser le théâtre pour dérouler son argumentation.

Au service de son message : son texte A vif, une mise en scène de Jean-Pierre Baro et deux personnages brillamment joués.

L'avocat Soulayman Traoré (Kery James), miraculé du ghetto, refuse la victimisation et estime que les "banlieusards" sont maîtres de leur destin, qu'il rime avec échec ou réussite. 

A l’opposé, Yann Jaraudière (Yannik Landrein), un fils à papa devenu avocat, cherche les responsabilités uniquement du côté de l’Etat, ou plutôt, des gouvernants "assoiffés de pouvoir"qui nous dirigent. 

Avec sa pièce A vif , Kery James s'est déjà produit 120 fois dans toute la France. Sa venue à Pontoise pour deux représentations permet au Théâtre des Louvrais de rajeunir son public. Ça tombe bien, c'est la nouvelle politique de cette institution culturelle.
 

Comment renouveler le public de la Scène nationale de Cergy-Pontoise ?

Le Théâtre des Louvrais s’est rapproché du Théatre 95 de Cergy en 2017 pour constituer la Nouvelle scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise. Une institution publique qui s’est donnée pour mission de renouveler le public et de le rajeunir. Les publics scolaires ne suffisent pas.
 

 Il faut aller chercher les jeunes de 18 à 30 ans qui, en général,  désertent les salles de théâtre.


Fériel Bakouri a été nommée directrice de la Nouvelle scène nationale de Cergy-Pontoise en 2017. Programmation plus jeune, spectacles participatifs avec des habitants, actions culturelles avec des associations et partenaires de terrain... Elle a mis au point un projet pour renouveler le public

"En quatre mois, il y a 30 % de public nouveau, plus jeune qui fréquente la scène nationale de Cergy," se félicite la directrice.

Le projet n’en est qu’à ses début et toute l’équipe fourmille d’idées. 

Kery James était le point d’orgue de Générations 2 , exemple type de cette programmation multiple qui veut séduire les moins de 40 ans. Et pas seulement. Mais dès le mois de mai commence Génération 3, très orienté sur la musique et la culture urbaine.

Pour sensibiliser les plus jeunes et préparer son public de demain, la Scène nationale soutient de multiple projets dans le Val-d'Oise, dans les collèges et les lycées. 
Où voir la pièce A vif ? Toutes les infos ► https://www.theatre-contemporain.net/spectacles/A-vif/lesdates/

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

Retour difficile de Neymar au parc des princes

Les + Lus