• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Gonesse : un gendarme meurt lors d'une opération de sécurisation d'un accident de la route sur l'A1

Un gendarme est décédé après avoir été percuté sur l'autoroute A1, à Gonesse, dans le Val-d'Oise. / © France 3 Paris IDF/Y. Dorion
Un gendarme est décédé après avoir été percuté sur l'autoroute A1, à Gonesse, dans le Val-d'Oise. / © France 3 Paris IDF/Y. Dorion

Un gendarme mobile est décédé dans la nuit de samedi à dimanche, alors qu'il intervenait sur l'autoroute A1, à hauteur de Gonesse, dans le Val-d'Oise. Il effectuait une opération de sécurisation, sur les lieux d'un accident de la route. Un automobiliste est également décédé.

Par France 3 Paris IDF/ET

Un gendarme mobile est décédé dans la nuit de samedi à dimanche, alors qu'il intervenait sur l'autoroute A1, à hauteur de Gonesse, dans le Val-d'Oise. Le militaire effectuait une opération de sécurisation, sur les lieux d'un accident de la route impliquant trois véhicules, lorsqu'un sur-accident s'est produit. 

Le drame a eu lieu dans le sens province-Paris, alors que le gendarme rentrait à son cantonnement avec son escadron, peu avant deux heures du matin.

Témoins d'un accident de voitures sur l'autoroute, les gendarmes se sont arrêtés pour sécuriser les lieux. C'est alors qu'un véhicule est venu percuter l'une des trois voitures impliquées dans le premier accident.
 

Un automobiliste également décédé

Dans un communiqué, le parquet de Pontoise précise que le gendarme, né en 1988, est décédé sur le coup. Le conducteur de l'une des voitures, auquel le militaire prêtait assistance, est décédé peu de temps après.

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a posté dimanche matin un tweet dans lequel il fait part de son "immense tristesse", suite au décès de ce gendarme. "Mes premières pensées vont à sa famille, ses proches et l'ensemble de son escadron. Soutien à ses frères d’armes blessés", écrit le ministre de l'Intérieur.
Les trois autres conducteurs impliqués dans le premier accident ont été blessés et hospitalisés, a indiqué le parquet de Pontoise. Quant au conducteur du véhicule ayant provoquer le sur-accident, il a été placé en garde à vue pour les faits d’"homicide involontaire, défaut de maîtrise et vitesse excessive compte tenu des circonstances". Les contrôles de stupéfiants et d'alcoolémie réalisés sur place se sont révélés négatifs
 

Un gendarme de Moselle

Selon la Gendarmerie nationale, le militaire décédé appartenait à l'escadron de gendarmerie mobile 14/7 de Longeville-lès-Saint-Avold, en Moselle, de retour d'un service de sécurisation en région parisienne, avec trois collègues.

Père d'une petite fille, "ce jeune gendarme de 30 ans avait un remarquable état de service", a rendu hommage le général Bruno Jockers, commandant de la région de gendarmerie du Grand Est, joint par France 3 Grand Est. "C'était quelqu'un de particulièrement respecté, et qui sans nul doute allait vers une très belle carrière dans nos rangs."

Le compte officiel de la Police nationale a indiqué apporter son "soutien à (ses) camarades de la Gendarmerie, de nouveau endeuillés".

Sur le même sujet

Bande-annonce Police, illégitime violence

Les + Lus