Les riverains de Roissy voudraient pouvoir dormir la fenêtre ouverte les jours prochains

En ces temps de fortes chaleurs, certains voudraient pouvoir faire entrer quelques courants d'air chez eux. les riverains de Roissy-Charles-Gaulle, 300.000 habitants du Val-d'Oise demandent qu'on arrête les vols de nuit pendant la canicule, pour pouvoir dormir, la fenêtre ouverte.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Jean-Pierre Enjalbert, le maire (DLR) de Saint-Prix, dans le Val-d'Oise, une commune toute proche de Roissy-Charles de Gaulle, a écrit à la Direction Générale de l'Aviation Civile et au ministère pour implorer que cessent les 163 vols de nuit pendant la durée de cette période très chaude afin que tous puissent au moins ouvrir la fenêtre pour tenter de fermer l'oeil quelques heures.
Mais pour l'heure, il n'a pas de réponse et les avions continuent de tourner nuit et jour. Les riverains n'ont guère d'espoir. Tania Watine et Kelly Pujar