Pétition et mobilisation rendent ses chiens-loups à leur propriétaire

Au terme d'une mobilisation de voisins et d'une pétition qui a emporté l'adhésion, un habitant d'Hodent, dans le Val-d'Oise, a finalement récupéré ses quatre chiens loups tchécoslovaques conduits en fourrière parce qu'ils s'étaient échappés et faisaient peur dans le village

C'est une histoire qui se termine bien, une belle histoire. 63 000 personnes se sont mobilisées. Elles ont signé une pétition sur internet pour faire libérer quatre chiens-loups mis en fourrière et les rendre à leur propriétaire. Ça se passe dans le Val-d'Oise, dans le Vexin, à Hodent. Les chiens-loups  (race domestique issue du croisement d'un chien et d'une louve) sont des chiens-loups tchécoslovaques plutôt paisibles mais dont l'apparence peut faire peur recueillis par un habitant passionné. Le reste de l'histoire c'est Tania Watine et Stéphane Lisnyj qui la racontent :