Le photographe Jadikan, graffeur de lumière, expose à la Maison des Arts de Créteil

30 secondes - aout 2010 / © Jadikan
30 secondes - aout 2010 / © Jadikan

Le photographe, jadikan œuvre la nuit, dans des friches industrielles, des bâtisses abandonnées. Des lieux sombres et puissants qu’il révéle par une création lumineuse. Jadikan utilise la discipline particulière qu’est le « lightpainting ».

Par Emmanuèle Bailly

Jadikan dessine avec la lumière

Cette pratique se rapproche du Street Art, de la performance ou de l’art de la calligraphie. Le Light Painting est une technique photographique consistant à faire intervenir une ou plusieurs sources de lumière (typiquement des lampes de poche) dans une scène photographiée avec un temps de pose supérieur à 1 seconde.

Quand Jadikan rentre en France, après 2 années d’expérimentations photographiques en pose longue, il fonde en 2008 le jadikan Lightning Project pour des collaborations lumineuses. («jadikan » est un mot malaisien qui signifie faire, créer, transformer). C’est lors d’une première exposition personnelle au Centre de création numérique Le Cube (Issy-les-Moulineaux) que ses créations se matérialisèrent et que Jadikan est né.

Le courant du « lightpainting » est des plus illustres. Le procédé aurait été inventé par Man Ray en 1935 avant d’être repris par Gjon Mili et Picasso dans les années 40. Plus récemment le graffeur Marko 93 un artiste originaire de Seine-saint-Denis l'a pratiqué. Une pratique qui s'est répandue. On trouve par exemple sur le site de partage de photos Flickr, un classeur qui recense un certain nombre de photos utilisant ce procédé.

 

MAC Créteil du 8 Octobre au 15 décembre 2013 Maison des Arts de Créteil Place Salvador Allende 94000 Créteil

Sur le même sujet

Les + Lus