"On va devoir s'adapter" : à Vincennes, la mairie se prépare à d'éventuelles coupures d'électricité cet hiver

Publié le
Écrit par Tom Rousset .

La mairie de Vincennes prévoit des mesures pour anticiper de potentielles coupures d'électricité temporaires durant l'hiver. Ce jeudi, la Première ministre Elisabeth Borne a adressé des directives aux préfets pour éviter une panne de courant généralisée.

"On doit faire en sorte que les gens ne soient pas pris au dépourvu." À la Mairie de Vincennes, les équipes de la ville se préparent pour l'hiver. En anticipation de potentielles coupures d'électricité, les services municipaux prévoient de nombreuses mesures. 

Dans une circulaire adressée aux préfets ce jeudi, le gouvernement indique qu'il prévoit à partir de janvier des coupures d'électricité temporaires dans certains quartiers. Celles-ci auront lieu entre 8h et 13h ou 18h et 20h, et viseront à soulager le réseau afin d'éviter une panne généralisée sur tout le territoire. 

Les quartiers potentiellement impactés seront annoncés trois jours à l'avance par l'indicateur Ecowatt, outil en ligne qui propose une "météo de l'énergie". Un symbole orange ou rouge signifie que le quartier pourrait subir une coupure dans les prochains jours. Si un quartier est concerné, ses habitants le sauront la veille de la panne en consultant le site internet d'Ecowatt. 

Ecowatt et sms

À Vincennes, les services de la mairie adresseront un mail aux habitants la veille. "Nous sommes en capacité de prévenir les habitants en avance de manière spécifique. Par exemple, nous adressons un message spécifique aux personnes dont les enfants vont à l'école dans la ville", affirme Charlotte Libert-Albanel, maire UDI de la commune du Val-de-Marne. D'autres seront également alertés par sms. 

Ces pannes temporaires pourraient impacter le fonctionnement des écoles, si elles survenaient le matin. Dans ce cas-là, la mairie de Vincennes ne prévoit pas de fermer des classes. Dans les cantines, elle distribuera des repas froids le midi. Les parents d'élèves seront prévenus la veille en cas de panne. "Les professeurs pourront évoquer le sujet avec les enfants, c'est une bonne façon de créer des discussions à visée pédagogique autour de l'actualité", estime la maire de la ville.

L'éclairage public

Autre secteur impacté, l'éclairage public. Sur ce sujet, la maire assure que les coupures entre 18h et 20h seront traitées dans les deux heures. L'élue UDI précise que "l'activité commerciale se poursuivra jusqu'à 19h donc l'obscurité ne sera pas totale". Elle assure que ses équipes se préparent à une telle situation depuis quelques mois. 

En termes de sécurité routière, elle indique que la police municipale sera prévenue en avance au cas où les feux de signalisation dysfonctionneraient dans certains quartiers. "On leur demandera d'être particulièrement vigilants surtout dans les endroits qui comprennent des carrefours sensibles."

Enfin, Charlotte Libert-Albanel souligne que sa mairie est prête à assurer la continuité des services au public si les systèmes informatiques étaient hors-service. "Nous avons été hacké il y a quelques années, donc nous sommes rodés en cas de situation de crise comme celle-ci. Cependant, nous ferons dans la mesure du possible. Si des rendez-vous doivent être décalés, ils le seront ", conclut-elle.

Un suivi des personnes fragiles 

La commune du Val-de-Marne prévoit la prise en charge des personnes les plus fragiles. Les équipes municipales pourront venir en aide aux personnes âgées par exemple. "Les listes que nous avons établies lors de la crise sanitaire ou de la canicule vont nous servir pour savoir lesquels de nos citoyens ont le plus besoin d'être accompagnés", indique la maire. Le maintien du contact passe aussi par "les voisins et les proches qui peuvent alerter la mairie en cas de besoin", souligne-t-elle.           

    

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité