Twitter : les réactions des politiques après l'agression de deux policiers à Champigny

© AFP
© AFP

Des policiers ont été blessés lors d’échauffourées à Champigny-sur-Marne. Les deux policiers, une femme et un homme, se sont vus prescrire 7 et 8 jours d'incapacité totale de travail. Les réactions des politiques sur Twitter.

Par France 3 Ile de France / EB avec AFP

Les réactions se multiplient après l'agression de deux policiers à Champigny-sur-Marne, dimanche soir. Sur Twitter, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a indiqué s'être entretenu avec les policiers agressés. "Tout est mis en oeuvre pour que les lâches auteurs de ces actes inqualifiables soient appréhendés et condamnés. S'attaquer à nos forces de sécurité, c'est s'attaquer à notre République", a-t-il écrit.


Le président de la République, a lui aussi réagi sur Twitter à l'agression de deux policiers, à Champigny-sur-Marne dans le Val-de-Marne. Emmanuel Macron a assuré que les agresseurs seront retrouvés et punis.

Sur Twitter, Marlène Schiappa, la secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes, apporte son "soutien total" aux deux agents.

Toujours sur Twitter, le Parti Socialiste condamme l'agression des deux fonctionnaires et apporte son soutien aux policiers. 
 

Le secrétaire départemental du FN en Seine-saint-Denis, Jordan Bardella a réagi sur Twitter


Le député de l'Essonne, Nicolas Dupont-Aignan du parti Debout la France a fustigé la violence contre la police et demandé "le retour à l'ordre et à la justice". 

Sur Twitter, Manuel Valls, député (apparenté LREM) et ancien Premier ministre a écrit : "Mon soutien aux policiers violemment agressés à Champigny-sur-Marne et ma totale solidarité avec les blessés. Un nouvel acte de cette violence insupportable contre nos forces de l'ordre chargées au quotidien de nous protéger. Il ne faut rien laisser passer.La justice doit suivre".

Du côté du ministère de l’Intérieur, Gérard Collomb a lui condamné des « actes sauvage totalement inadmissibles » mardi 2 janvier :


Sur le même sujet

Uber attaqué en justice par 10 chauffeurs

Les + Lus