Valérie Pécresse pose ses conditions pour soutenir un candidat à la primaire de droite pour 2017

Valérie Pécresse était l'invité de "Dimanche en Politique" en Ile-de-France. La présidente de la région IDF a posé ses conditions pour un soutien aux candidats à la primaire de droite pour 2017.Elle réclame une nouvelle réforme territoriale et la suppression de la Métropole du Grand Paris. 


Qui Valérie Pécresse va-t-elle soutenir pour la primaire des Républicains pour 2017 ?

Invitée de "Dimanche en Politique", la présidente de la région Ile-de-France a posé ses conditions pour son vote à un candidat LR à la primaire. Elle souhaite qu'ils reprennent ses propositions. Elle les détaillera dans deux semaines mais a livré quelques pistes en exclusivité sur notre antenne. 

Elle réclame avant tout une nouvelle réforme territoriale. "Le sujet ce sont mes idées. Il y a toute une série d'idées qui ne sont pas défendues. La société française a besoin qu'on la libère d'un certain nombre de carcans administratifs, qu'on lui fasse confiance", explique-t-elle.

"En ce qui concerne l'Ile-de-France, il y a cinq niveaux d'administration ce qui empêche la construction de logements, la dynamique économique. Il ne s'agit pas de seulement supprimer la Métropole du Grand Paris. Il faut créer un conseiller territorial, un élu unique qui siègera à la région et dans les départements et comme cela, il n'y aura plus que trois niveaux d'administration en Ile-de-France. Ca fera moins d'impôts et moins de demandes administratives", poursuit-elle.

"Il y aura toute une série de propositions pour rendre plus de justice pour faire en sorte que tout le monde soit traité de la même façon ", promet-elle sur les volets moins franciliens de ses demandes.

©France3 Paris

Mais, elle balaye l'idée qu'on lui soumet de ne soutenir publiquement aucun candidat afin d'incarner une figure du rassemblement.  "Pour cette primaire, il faut voter massivement, car ce sera le premier tour de la présidentielle", explique-t-elle. "Je vais voter. Et je dirai et j'expliquerai pourquoi j'ai choisi ce candidat", ajoute-t-elle. 

Le soutien de Valérie Pécresse, présidente de la première région de France, est évidemment très recherché par tous les candidats à la primaire.

©France3 Paris

L'émission est à revoir en intégralité ci-dessous. Avec, aussi la participation de Soazig Quemener, redactrice en chef du service politique de Marianne sur "la fausse bonne idée" de la semaine. Primaires : avancée ou recul démocratique ?
©France 3 Paris