Relier Paris à Avignon sur la selle d'un vélocipède c'est le pari fou de passionnés de cet ancêtre de la petite reine. En 14 étapes, ils vont parcourir 864 kilomètres et retracer le "premier voyage en deux-roues du monde". C'était il y a tout juste 150 ans.

Ils sont une trentaine à avoir quitté la capitale ce matin pour la première étape de ce long périple qui va les mener jusqu'au sud de la France.
Et ils ont fière allure sur ces vélocipèdes, des modèles d'époque conçus à la fin du XIXème siècle entre 1865 et 1878. Composé de deux grandes roues de bois de taille différentes qui ne sont pas reliées par une chaîne, de lourdes pédales, l'engin ne pèse pas moins de 30 kilos et roule à une vitesse de 10 km/h.
Cette année les membres de l'association Histoire du cycle ont décidé de commémorer le 150e anniversaire du « premier voyage en deux-roues du monde ». Il a été effectué en 1865 par René et Aimé Olivier, deux frères âgés de 22 et 25 ans à l’époque. Ils avaient relié la capitale à Avignon sur leurs vélocipèdes conçus par un certain Pierre Michaux, inventeur de la pédale en 1861 et concepteur de plusieurs vélos. A l'époque les deux sportifs parcourent 860 kilomètres en 8 jours.

>> A découvrir avec les images de Jean-Laurent Serra



Parmi les vélocipédistes des collectionneurs bien sûr, mais aussi des chercheurs et spécialistes de cet engin comme le japonais Keizo Kobayashi, auteur d’une thèse en 1990 sur l’histoire du vélocipède, ou encore cet historien américain, Carey Williams, spécialiste des débuts de la vélocipédie en Amérique du Nord. 

Samedi, ils pédaleront jusqu'à Bois le Roi. Un parcours d'une soixantaine de kilomètres. Le voyage est composé de 14 étapes à découvrir sur leur site. La petite équipée espère arriver le 23 août. 

Pour tout savoir sur ce tour de France pas comme les autres, rendez-vous sur www.velocipedistes.com