• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

“votre carrière est pathétique”: Rachida Dati s'en prend violemment à Elise Lucet

Rachida Dati s'en prend à Elise Lucet
Rachida Dati s'en prend à Elise Lucet

Rachida Dati, maire du 7 ème arrondissement de Paris et député européen, s'en est pris vivement à Elise Lucet qui tente de lui poser des questions. Des propos qui font le buzz sur twitter et que Rachida Dati affirme ne pas regretter.

Par F.A

Rachida Dati n'aime pas qu'on lui pose des questions qui dérange. Et apparamment elle n'aime pas non plus Elise Lucet. Alors que la journaliste tente d'interroger la députée européenne sur ses liens présumés avec GDF-Suez, devenu depuis Engie, Rachida Dati évoque « des accusations à la con ». Le chef du comité d'éthique du Parlement européen a entendu Rachida Dati l'année dernière afin de faire la lumière sur ses relations professionnelles avec Engie et ses activités d'avocates.

"Ma pauvre fille. Votre carrière est pathétique"

« Vous êtes sous le coup d'une enquête parlementaire et soupçonnée de conflits d'intérêts avec GDF-Suez », rappelle Élise Lucet, tout en poursuivant l'ancienne ministre de la Justice dans les couloirs du Parlement européen pour l'émission Cash investigation. Réponse de l'intéressée ? « Des accusations à la con, rendez-vous compte. » Mais la journaliste n'abandonne pas et demande de nouveau une réponse à l'ex-garde des Sceaux, qui lui assène : « Vous êtes juge d'instruction ? Non. »
Élise Lucet rappelle alors que, « avoir des réponses pour une journaliste, c'est tout à fait normal ». « Non, non et non », lui dit Rachida Dati,tentant de la fuir, entourée du service de sécurité. « Est-ce que vous avez un lien direct ou indirect avec GDF-Suez ? C'est une question assez simple. [...] C'est juste une interview, je ne vois pas ce qui vous fait peur », s'interroge alors Élise Lucet. Le ton monte, et les noms d'oiseaux volent. « Je n'ai pas peur de vous, ma pauvre fille. Ma pauvre fille », déclare Rachida Dati, avant d'ajouter « Non, mais, quand je vois votre carrière, votre carrière pathétique. »

Interviewée ce matin par nos confrères d'Europe 1, la maire du 7 ème arrondissement, n'a nullement regretté ses propos.
"Je suis libre de mes réactions. Oui, j’ai été très véhémente avec elle mais quand vous vous faites harceler… Je suis une élue de la République, c’est très grave de porter des accusations sans preuves. On m’accuse et après on me dit de me justifier. Mais je n’ai pas à me justifier !

Des propos qui provoquent beaucoup de réactions sur twitter. 


 

Sur le même sujet

Menaces et insultes contre des députés LREM cet hiver

Les + Lus