Cet article date de plus de 6 ans

Airbus Group supprime 411 emplois à Elancourt (78)

La direction d'Airbus Group a détaillé son plan de restructuration devant les syndicats européens du groupe d'aéronautique et de défense. Il prévoit 1400 suppressions d'emplois sur trois ans en France, dont 411 à Elancourt (Yvelines).

© Eric Piermont/AFP Photos
Le plan, dont les grandes lignes ont été annoncées le 9 décembre dernier, prévoit 5.800 suppressions d'emplois au total en Europe. Airbus Group,nouveau nom d' EADS depuis le 1er janvier, affirme procéder à cette restructuration pour améliorer sa compétitivité. Les suppressions concernent essentiellement les activités de défense et l'espace qui devraient perdre 5.290 emplois sur un total de 42.600. "Seuls" 514 emplois sont pris sur les fonctions centrales (ressources humaines, finances, gestion).

Le détail par établissements, communiqué lundi 27 janvier aux syndicats européens, prévoit notamment de supprimer 396 emplois sur 2.500 dans le principal établissement français d'Astrium, à Toulouse. 309 autres suppressions d'emplois sont prévues aux Mureaux (Yvelines). (213 à Bordeaux).

411 emplois devraient être supprimés à Elancourt (Yvelines) le principal site en France de Cassidian, la branche qui regroupait jusqu'ici les activités défense du groupe. Une petite partie de ces 411 suppressions touche des salariés d'Astrium (Défense et spatial) également employés sur ce site.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie aéronautique