“Une catastrophe” : une décharge sauvage pollue la plaine de Chanteloup dans les Yvelines

5000 tonnes de déchets sont stockés dans la plaine de Chanteloup. / © France 3 Paris Île-de-France
5000 tonnes de déchets sont stockés dans la plaine de Chanteloup. / © France 3 Paris Île-de-France

Gravats, parpaings, bonbonnes de gaz... C'est un océan de déchets qui gagne du terrain à Carrière-sous-Poissy, dans les Yvelines. Malgré les appels lancés par le maire de la commune, la décharge sauvage continue de s'étendre.

Par France 3 Paris Île-de-France / ML

Malgré les rondes quotidiennes de la police, l'étendue de détritus continue de progresser dans la plaine de Chanteloup, dans les Yvelines. Malgré l'arrêté municipal qui interdit d'y déverser ses déchets, la décharge sauvage de Carrière-sous-Poissy rassemble à présent 5 000 tonnes d'immondices.

"On peut voir qu'il y a de l'amiante, toutes sortes de produits, pots de peinture, déchets, énumère Thierry Dorn Berger, un habitant de la commune. C'est une catastrophe." La plaine est déjà polluée par des métaux lourds mais la mairie estime qu'une vingtaine de véhicules viennent tous les jours se décharger illégalement.

► VIDEO. Reportage de Pierre de Baudouin, Céline Cabral et Nicolas Metauer

Océan de déchets dans la plaine de Chanteloup

La mairie fait le lien entre ces dépôts sauvages et l'installation d'un camp rom à proximité il y a 10 ans. "On voit bien qu'on est dans un système organisé qui consiste à détourner le traitement des déchets", assure Christophe Delrieu, le maire DVD de la ville. L'expulsion du camp est prévue pour la fin de l'été. Ensuite, il faudra passer au nettoyage, dont la mairie estime le coût à un million d'euros. 



Sur le même sujet

La fan zone de Noisy le Grand

Les + Lus