Coupe de France: faute de stade, Versailles jouera sa demi-finale à Nice

Publié le Mis à jour le
Écrit par Elie Saïkali avec AFP

Le match se disputera le 1er mars 2022 au sein de l'Allianz Riviera, le stade de l'OGC Nice. Il s'agit de la première demi-finale du FC Versailles en Coupe de France.

Le FC Versailles (4e division), petit Poucet de la Coupe de France, jouera sa demi-finale contre Nice à l'extérieur le 1er mars à l'Allianz Riviera, faute de stade aux normes à domicile et "face aux contraintes" organisationnelles et sécuritaires, ont annoncé les clubs et la Fédération mardi.

Le match est programmé le mardi 1er mars à 21h00, selon la Fédération française de football, tandis que l'autre demi-finale entre Nantes et Monaco aura lieu à la Beaujoire le lendemain à 21h15. Le stade Montbauron, dans lequel évolue Versailles, club de National 2, n'est en effet pas aux normes de ce tour de la Coupe de France.

"Nombreuses contraintes"

Le club des Yvelines a été en contact avec plusieurs clubs susceptibles d'accueillir la rencontre chez eux (Troyes, Lens, Paris FC), mais a renoncé "face aux nombreuses contraintes liées à l'organisation et à la sécurité d'un tel évènement", préférant "répondre favorablement à la proposition de l'OGC Nice" d'accueillir le match, selon un communiqué. Selon l'OGC Nice, c'est le club versaillais qui, "ne pouvant pas jouer chez lui, a volontairement désigné Nice comme terrain".

En huitième de finale, le FC Versailles avait déjà dû se rendre à Toulouse (Ligue 2), ne pouvant accueillir la rencontre à domicile alors que les matches sont automatiquement joués chez le club le moins prestigieux lorsqu'au moins deux divisions séparent les deux adversaires.

"Coup de massue"

Et du côté des supporters versaillais, la déception se fait sentir. "En tant que supporters, nous avons été extrêmement déçus de pas avoir un stade en Île-de-France, ou dans d'autres à une ou deux heures de Versailles comme Le Mans ou encore Beauvais. C’est un coup de massue", nous confie Bruno Pajot, supporter du FC Versailles, ajoutant qu'"on est là depuis le début. On a fait tous les déplacements, et on voulait que la fête continue. Mais là, on est tombés de l’arbre".

On sait que notre équipe va mouiller le maillot et faire le travail, même avec le peu de supporters qui seront derrière eux.

Bruno Pajot

"Il y aura quand même quelques supporters à Nice [le jour du match]. On sait que notre équipe va mouiller le maillot et faire le travail, même avec le peu de supporters qui seront derrière eux", explique M. Pajot, manifestant l’envie de se rendre à Nice.

La programmation de cette demi-finale entre le FC Versailles et l'OGC Nice mardi 1er mars a contraint la Ligue de football professionnel à avancer le match de Ligue 1 Strasbourg-Nice, initialement prévu le dimanche 27 février à 13h00, au samedi 26 février à 17h00, à la place de Monaco-Reims, repoussé au dimanche 27 à 13h00.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité