Cet article date de plus de 6 ans

La Fouine, Omar Sy... ces personnalités touchées par la mort de Moussa à Trappes

Les réactions sont nombreuses sur les réseaux sociaux après la mort de Moussa, un adolescent de 14 ans tué par des coups de feu vendredi 1er mai à Trappes. Parmi elles, des personnalités politiques, mais aussi des personnalités du spectacle originaires de la ville des Yvelines. 
Les faits se sont déroulés vers 15h30 vendredi 1er mai, dans le square Albert Camus de Trappes. On a appris le décès d'un adolescent de 14 ans, touché par des coups de feu un peu plus tard dans la journée, avec notamment un tweet du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, dénonçant une mort "révoltante" et affirmant que tout serait mis en œuvre pour traduire les auteurs en justice.

Il s'appelait Moussa. Depuis l'annonce de sa mort, un flot de réactions défile sur les réseaux sociaux. Dès vendredi soir, le hashtag #RIPMoussa figurait dans les fils de discussion les plus commentés. Parmi ceux qui ont tenu à réagir, on trouve de nombreuses personnalités politiques locales et régionales, mais aussi beaucoup de personnalités de la musique ou du cinéma qui, pour certaines, ont bien connu la ville de Trappes pour y avoir grandi... Parmi elles, le rappeur La Fouine :

La mort de ce petit frère de 14 ans me touche profondément. C'est avec une immense tristesse que je présente mes condoléances à toute sa famille. Allah y rahmo #Trappes #stoplaviolence #routi #almami #brahim #nousavions14ansaussi

Une photo publiée par lafouine78 (@lafouine78) le



De son côté, l'acteur Omar Sy, a lui aussi tenu à rendre hommage au jeune adolescent, adressant ses prière à Moussa et ses pensées à sa famille. Le comédien d'Intouchable et Samba appelle aussi à la paix à Trappes. 

Le Président de la Région Île de France Jean Paul Huchon (PS) s'est dit "révolté".

La candidate UMP pour les prochaines Régionales en Île-de-France, Valérie Pécresse, est "choquée" et dénonce "la banalisation de l'usage d'armes & la montée des violences". 

Le maire d'Elancourt, commune voisine de Trappes, Jean Michel Fourgous, appelle à "se recueillir, comprendre et agir".


De son côté, Benoît Hamon, élu de Trappes, a lui aussi réagi, évoquant une "mort injuste et épouvantable".

A noter que ce samedi, Guy Malandain, le maire PS de Trappes, doit rencontrer "en privé" les parents de Moussa, qu'il "connaissait très bien". C'est aussi aujourd'hui qu'un rassemblement spontané pourrait avoir lieu (à 14 heures). Le maire s'est dit prêt à encadrer cette manifestation même s'il prévoit une marche blanche plus officielle "lundi vers 18 heures".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers people politique