Manque de chauffeurs de bus dans les Yvelines : 100% des lignes scolaires devraient être assurées dès lundi

Depuis le 1er janvier, les lignes de bus en vallée de Chevreuse tournent au ralenti, impactant fortement les scolaires. Une situation qui fait suite à un changement d'opérateur. Ile-de-France Mobilités promet du changement dès le lundi 15 janvier, sous peine d'imposer un recours à de la sous-traitance.

"C'est du luxe !" s'amuse un collégien en montant dans la voiture de la police municipale. Depuis la rentrée des vacances de Noël, les forces de l'ordre ont dû, à plusieurs reprises, faire office de navettes en ramenant des élèves à leur domicile, faute de bus.

"Depuis le début de la semaine, nous avons rencontré des problèmes de ce type-là. Des enfants qui se retrouvaient sans transport. On a fait des allers-retours pour éviter qu'ils soient sur les routes et qu'ils soient livrés à eux-mêmes", explique Philippe Nicolas, chef de service de la police municipale de Chevreuse, aux journalistes de France 3 Paris IDF.

Un changement d'opérateur 

Depuis le 1er janvier, l'opérateur historique des transports en vallée de Chevreuse, la Savac, a laissé la place à Transdev Sud-Yvelines. Un changement à l'origine des nombreuses difficultés rencontrées par les usagers et qui ne touchent pas que des lignes scolaires. 

Le service est très dégradé, au point que certaines lignes ne sont pas assurées et alors même que le marché a été attribué il y a plus de huit mois.

Anne Grignon

Une situation que craignaient certains élus, comme Anne Grignon, la présidente de la communauté des communes de la Haute Vallée des Chevreuse et maire (SE) de Lévis-Saint-Nom. "Le service est très dégradé, au point que certaines lignes ne sont pas assurées et alors même que le marché a été attribué il y a plus de huit mois. Personne n'a été pris au dépourvu", déplore-t-elle au micro de France 3 Paris IDF. 

La dégradation du service est la conséquence d'un manque de conducteurs. Selon 78Actu, "sur les 63 salariés de la Savac qui devaient être transférés, seuls 19 se sont présentés pour intégrer Transdev en janvier".

Le rétablissement des lignes scolaires prévu pour lundi

À l’issue d'une réunion qui s'est tenue vendredi 12 janvier entre l'opérateur Transdev, IDFM et les élus locaux, Ile-de-France Mobilités a annoncé qu'une "quinzaine de conducteurs seront formés et envoyés en renfort par Transdev", afin d'"assurer 100% des lignes scolaires dès la semaine du 15 janvier".

De plus, "une vingtaine de conducteurs supplémentaires sont recrutés et seront affectés le plus rapidement possible sur le réseau" afin de garantir "l'exécution pérenne de l'offre commandée".

Enfin, IDFM indique que "si sous une semaine, l’opérateur n’atteint pas son objectif, Ile-de-France Mobilités lui demandera d’engager les démarches pour mettre en place une sous-traitance pour assurer le service." Un souhait émis par les usagers des transports. En moins de deux jours, ils sont plus de 900 à avoir signé une pétition pour demander le retour de la Savac, présent sur le territoire depuis 1937.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité