• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Ryder Cup – Une balle atterrit dans l’œil d'une spectatrice... et ce n'est pas une première

Le golfeur américain Brooks Koepka après qu'une de ses balles ait atteint le visage d'une spectatrice à lors de la Ryder Cup à Saint-Quentin-en-Yvelines. / © FRANCK FIFE / AFP
Le golfeur américain Brooks Koepka après qu'une de ses balles ait atteint le visage d'une spectatrice à lors de la Ryder Cup à Saint-Quentin-en-Yvelines. / © FRANCK FIFE / AFP

Une spectatrice a été blessée par une balle envoyée par l'Américain Brooks Koepka lors d'un match de la Ryder Cup, à Saint-Quentin-en-Yvelines, vendredi 28 septembre. Un accident loin d'être une première.

Par MT avec AFP

Sur le trou N.6 du parcours de l'Albatros, l'Américain Brooks Koepka a envoyé son drive, le coup du départ, très à gauche du fairway, parmi la foule. Touchée au visage et toujours consciente, la spectatrice a été évacuée.

"J'ai été la voir. Apparemment elle avait mal. Elle saignait pas mal. La balle a dû la toucher en plein dans l'oeil. Heureusement elle n'a pas eu de perte de vision ou quelque chose d'autre", a commenté Koepka après sa victoire. "Vous ne voulez jamais que votre balle touche le visage d'un spectateur, encore moins celui d'une femme. J'étais vraiment mal", a confié l'Américain.

Selon les organisateurs, la femme, secourue par les équipes médicales sur place, a été ensuite conduite vers un hôpital après l'incident, et ne souffre d'aucune fracture.
 

De rares accidents

En 2012 en Dordogne, un homme faisait du roller près d'un golf lorsqu'il a reçu une balle de golf entre les deux yeux. Résultat : 6 points de sutures et une grosse frayeur. "Vers 16 heures, je faisais du roller sur la voie verte, proche du golf de Périgueux. J’avais chaussé les rollers et, 200 mètres après, j’ai reçu la balle dans la tête. J’étais sonné. J’ai commencé à crier sur les golfeurs et, soudain, il y a eu du sang partout. J’ai eu peur, je n’y voyais plus rien", raconte la victime, interrogée par Sud Ouest.

Plus récemment, en 2017, une femme est décédée dans le Jura lors d'un accident sur un parcours impliquant son mari. "Le mari a lâché son club de golf, qui est venu percuter la carotide de son épouse", raconte Roland Caire, fondateur du comité départemental de golf du Jura au Bien Public. Il ajoute : "Je connais des gens qui ont été blessés en recevant des balles. Elles partent à 240 km/h. Ce sont de vrais boulets. Mais la plupart du temps, cela se solde par des hématomes."

Selon le média belge 7sur7, la majorité des accidents qui ont lieu sur des greens aux États-Unis sont des accidents cardiaques ou des accidents de golfettes (les petites voitures qui parcourent les terrains) car leurs conducteurs sont alcoolisés.
 

Sur le même sujet

Une partie des candidats de Cédric Villani sélectionnés par tirage au sort

Les + Lus