SERIE. Laponie : des enfants hospitalisés en Île-de-France à la rencontre du peuple Sami

Des aurores boréales à Inari, en Finlande, le 25 décembre 2017. / © Irene Stachon / Lehtikuva / AFP
Des aurores boréales à Inari, en Finlande, le 25 décembre 2017. / © Irene Stachon / Lehtikuva / AFP

35 enfants hospitalisés, la plupart en Île-de-France, sont partis en Laponie avec l'association Louis-Carlesimo pour tenter d'oublier leur maladie. L'occasion de découvrir la culture de la Finlande et du peuple Sami, qui vit en Laponie et pratique l'élevage de rennes.

Par France 3 Paris IDF/LS et ET

Dans une ferme d'élevage de rennes, près d'Inari, bien au-delà du cercle polaire, les enfants de l'association Louis-Carlesimo continuent leur découverte de la Laponie. Dans ces contrées, on finit toujours par croiser des rennes.
Pour ces enfants hospitalisés, la plupart en Île-de-France, cette nouvelle journée de voyage loin de l'hôpital, est un plongeon dans la culture lapone. Les jeunes Français apprennent des tonnes de choses sur les Samis, dernier peuple autochtone en Europe.

10.000 Samis en Laponie

Un peuple qui vit essentiellement de l'élevage de rennes. Au nombre de 200.000, ces animaux sont plus nombreux que les habitants de la région.
Il ne reste aujourd'hui plus que 10.000 Samis en Laponie, sur un territoire de plusieurs milliers de kilomètres, avec ses immenses forêts de pins, ses étendues à perte de vue et ses lacs gelés.

Pour survivre les éleveurs de rennes se tournent vers des activités complémentaires comme le tourisme. 

A lire aussi

Sur le même sujet

La solution radicale de la mairie de Saint-Ouen pour se débarrasser du trafic de drogue

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés