Yvelines : une chaîne humaine pour demander le nettoyage de la plaine de Chanteloup

© France 3 Paris Île-de-France
© France 3 Paris Île-de-France

Au fil des mois, des milliers de tonnes de déchets se sont accumulés sur la plaine de Chanteloup. Les habitants rassemblés ce samedi en appellent aux pouvoirs publics. 

Par France 3 Paris Île-de-France / ML

Après la pétition, la chaîne humaine. Les habitants de trois communes des Yvelines - Triel-sur-Seine, Carrière-sous-Poissy et Chanteloup-les-Vignes - n'en peuvent plus de voir la plaine avoisinante submergée par les déchets et se sont rassemblés ce samedi pour interpeller les pouvoirs publics.


Au total, une quarantaine d'hectares seraient pollués par le déchargement illégal des immondices à cet endroit. "Ça traduit un manque de conscience total de l'environnement, fulmine un riverain. C'est un mépris total pour les gens qui vivent ici, un mépris total pour la nature." "Quand j'entends les politiques parler d'environnement et d'espaces naturels et que je vois ça, je suis écoeuré littéralement", enchaîne un autre.



Cette zone d'épandage interdite de culture a été abandonnée par les maraîchers il y a plusieurs années. Depuis, elle sert de décharge illégale, notamment pour du travail au noir. Aujourd'hui, selon Alban Bernard, habitant Carrières-sous-Poissy à l'origine d'une pétition, entre 8.000 et 10.0000 tonnes de détritus polluent les lieux.



"On a absolument de tout sur la plaine : du déchet, du bâtiment, de la carosserie, de l'électroménager en grande partie...", énumère-t-il. La présence suspectée d'amiante impliquerait des précautions spécifiques. Un nettoyage qui s'annonce long, coûteux, délicat


Sur le même sujet

Les + Lus