• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Forte mobilisation chez ABRFI à Châteaubriant

Les salariés des ABRF lors d'une précédente manifestation en 2012 / © Christophe Amourioux
Les salariés des ABRF lors d'une précédente manifestation en 2012 / © Christophe Amourioux

Mobilisation d'environ 95% des 146 salariés de chez ABRFI, à Châteaubriant. Depuis cet été le spécialiste de la construction de porte-automobile et wagons avait annoncé un manque de lisibilité pour la rentrée. 

Par Evelyne Jousset

" Dépôt de bilan ? Restructuration ? Nous sommes dans l'inconnu" Tels étaient les propos des salariés avant les vacances d'été, aujourd'hui la situation ne s'est pas améliorée, bien au contraire. C'est la raison pour laquelle les ouvriers de chez ABRFI sont sortis dans la rue aujourd'hui. Il s'agissait d'informer la population et alerter les pouvoirs publics sur l'urgence de pérenniser l'activité sur le sîte de Châteaubriant

Entreprise performante 
Depuis 2008, ABRFI a sorti  de ses ateliers 190 porte-containers et 1 100 porte-autos neufs. Des wagons exclusivement livrés à l'export (Allemagne). En août 2011, Eric Vinassac, président directeur général, affirmait que « l'avenir d'ABRFI était dégagé ». C'était sans compter sur la crise qui secoue les secteurs automobiles et ferroviaires. Le carnet de commande se vide et le marché allemand ( 85%) s'est fragilisé. Conséquence, les salariés et les sous-traitants sont dans l'expectative. 

Un concurrent, la SNCF
L'actionnaire majoritaire estime que son principal concurrent est la SNCF " Elle a racheté tous les actifs ferroviaires français, ce qui représente 96 % de l'activité". Trouver un repreneur ce n'est pas l'envie qui manque encore faut-il lui assurer une pérennité ainsi qu'aux salariés. 
ABRFI vaudrait  autour de trente millions d'euros

.

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus