Vendée Globe : 70 milles séparent JP Dick d'Armel Le Cléac'h

Banque Populaire toujours en tête / © JEAN-MARIE LIOT / DPPI
Banque Populaire toujours en tête / © JEAN-MARIE LIOT / DPPI

François Gabart recolle de son côté à moins de 20 milles de Jean-Pierre Dick.

Par Fabienne Béranger

Les écarts se réduisent. A peine 70 milles séparent Armel Le Cléac'h de Jean-Pierre Dick. François Gabart recolle au tableau arrière à moins de 20 milles du niçois.

Le classement à 5H00 ce matin :


1- Armel Le Cléac’h (Banque Populaire) à 19 226 milles de l’arrivée 2- Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec 3) à 68,9 milles
3- François Gabart (MACIF) à 88,3 milles
4- Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) à 140,3 milles
5- Alex Thomson (Hugo Boss) à 146,9 milles

Le point course des organisateurs : 


François Gabart (Macif), toujours aussi enthousiaste de réaliser son premier Vendée Globe, envoie ce petit message : « J’espère pouvoir venir en croisière m’arrêter chez vous un jour pour faire plus ample connaissance. Je suis persuadé que pour vivre sur une île comme celle-ci vous devez avoir plein d’histoires à raconter ! ». Bâbord amure, avec un vent soutenu et bien établit (entre 17 et 20 nœuds), les IMOCA filent à vive allure vers la porte des Aiguilles située à près de 1200 milles, qu’ils devraient atteindre d’en moins de quatre jours, pour les premiers.
Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec 3), pied au plancher était à 20 nœuds hier soir. Ce matin, il avait engrangé 456,8 milles. La magie du Vendée Globe bat son plein avec des skippers tentés de grappiller des milles au leader Armel Le Cléac’h (Banque Populaire), tout en ménageant leurs montures avant d’entrer dans le vif du sujet. Force est de constater que désormais les routes convergent : de 400 milles d’écart en latéral entre Virbac Paprec 3 et Banque Populaire, la distance ce matin n’est plus que de 200 milles. Derrière les trois premiers (Armel Le Cléac’h, Jean-Pierre Dick et François Gabart), les cinq chasseurs ne lâchent rien. Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) reprend la place de quatrième à Alex Thomson (Hugo Boss), tandis que Jean Le Cam (Synerciel), Mike Golding (Gamesa) et Dominique Wavre (Mirabaud) restent bien dans le tempo avec des vitesses au compteur jamais en dessous de 17 nœuds.

Les liaisons vidéo du jour : 

Vive la "dépression" pour JP Dick

Jean Le Cam joue avec son pingouin couronné

Le grand numéro du jour avec les principaux acteurs de la course :





Sur le même sujet

Eau et pesticides : la situation des Pays de la Loire

Les + Lus