Saint-Nazaire : Jean-Marc Ayrault à la reconquête de l'emploi industriel

Le premier ministre jean-Marc Ayrault discute avec des ouvriers du chantier naval STX à Saint-nazaire / © Sréphane Mahé / AFP
Le premier ministre jean-Marc Ayrault discute avec des ouvriers du chantier naval STX à Saint-nazaire / © Sréphane Mahé / AFP

Le premier ministre Jean-Marc Ayrault est à Saint-Nazaire ce matin pour dire que toute l'énergie de son gouvernement est mise en œuvre pour gagner la bataille de l'emploi

Par Christophe Turgis avec AFP

Jean-Marc Ayrault insiste sur la mobilisation du gouvernement pour inverser "coûte que coûte", selon les préconisations présidentielles, la courbe du chômage d'ici la fin de l'année.
"Le gouvernement continue son action, j'incite tous les ministres à se déplacer pour expliquer notre politique, mobiliser tous les acteurs".

Un paquebot et des outils de développement
Le message à délivrer: "Les outils sont là", tels la Banque publique d'investissement, le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi, "saisissez-vous d'eux" dit-il en s'adressant aux politiques de la région et aux industriels.
Après Caen la semaine dernière, où il a annoncé le sauvetage de l'Afpa (Association française pour la formation des adultes) avec une aide de 110 millions d'euros en 2013, le Premier ministre à Saint-Nazaire, dans son département de Loire-Atlantique, braque les projecteurs sur un exemple de réussite en dépit de la crise: la signature le 27 décembre d'une commande historique
de plus d'un milliard d'euros pour les chantiers navals STX d'un paquebot géant pour l'américain Royal Caribbean International.

DMCloud:30985
Visite Jean-Marc Ayrault à Saint-Nazaire
Le premier ministre à Saint-Nazaire pour relancer l\

Un besoin de main d'œuvre qualifiée
Accompagné de Pierre Moscovici (Finances), Arnaud Montebourg (Redressement productif), Delphine Batho (Ecologie), Jean-Marc Ayrault n'a pas manqué de rappeler l'enjeu de cette commande en termes d'emplois. (Frédéric Cuvillier (Transports) qui devait initialement accompagner le premier à Saint-Nazaire est resté à Paris du fait des intempéries).
"Ce paquebot, c'est 10 millions d'heures de travail, quasiment trois années de travail", souligne le chef du gouvernement.
Reste un problème de main d'oeuvre qualifiée, car il manque pour la construction de ce navire des soudeurs, des chaudronniers. "On fera ce qu'il faudra (...), ce sont des métiers qui donnent plein de perspectives, qui sont très porteurs y compris au niveau salarial", selon Jean-Marc Ayrault.

2000 emplois dans l'éolien offshore
En début de matinée, le Premier ministre a posé la première pierre d'un atelier d'assemblage éolien offshore, à Saint-Nazaire.
Le groupe Alstom a remporté l'appel d'offres pour la fabrication de ces éoliennes. Cette usine sera opérationnelle en 2014.
A terme, le gouvernement en attend la création de 2.000 emplois dans ce secteur des énergies renouvelables.

video eoliennes alstom
La vidéo d'Alstom présentant la future construction des éoliennes offshore


ayrault kron alastom eolienne

 

Sur le même sujet

Gesvre : une famille d'artistes hors norme les Poincheval

Les + Lus