Nantes : les commerces ouvriront les deux dimanche après-midi avant Noël

© BERTRAND BECHARD - MaxPPP
© BERTRAND BECHARD - MaxPPP

Les 14 et 21 décembre prochains, les commerces du centre-ville de Nantes et de l'agglomération nantaise seront ouverts l'après-midi. Un accord dans ce sens a été signé entre  "les partenaires sociaux et les associations de commerçants".

Par Fabienne Béranger

Cet accord a été signé par trois organisations d'employeurs (CGPME, Medef, UPA), deux associations de commerçants (Plein Centre et Unacod) et trois syndicats (CFDT, CFE-CGC, UNSA).
Il précise qu' à titre exceptionnel pour 2014, "les commerces situés sur la Communauté Urbaine de Nantes Métropole, qui en feront la demande au maire de de leur commune, telle que prévue par l'article L3121-6 du code du Travail, auront la possibilité d'ouvrir les dimanche 14 et 21 décembre 2014, de 14h à 19h".

Depuis 1989, les 24 communes composant la communauté urbaine de Nantes Métropole refusaient l'ouverture des commerces le dimanche même pour les fêtes de fin d'année. "Cette position sur l'ouverture des commerces le dimanche répond à une exigence de solidarité entre les communes de la métropole" affirmaient encore les élus l'an passé à pareille époque.

Les élus estimaient qu'une ouverture des commerces le dimanche profiterait surtout aux pôles commerciaux installés en périphérie de Nantes.
Or, en début de semaine, les centres commerciaux de la périphérie et leurs galeries ont accepté de garder porte close les dimanche 14 et 21 décembre.

Une rémunération double et un repos compensateur

Cet accord exceptionnel pour 2014 prévoit d' "inscrire ce dispositif dans le temps".
Pour les signataires, il s'agit "à la fois de satisfaire la clientèle, de répondre à la concurrence du marché de Noël, de tenir compte des évolutions de la consommation notamment vers le e-commerce, de faire face à une conjoncture économique très difficile, tout en permettant une rémunération supplémentaire des salariés des commerces."

L'accord stipule que les salariés, hors apprentis, travailleront sur la base du volontariat sur leur demande écrite. Les heures travaillées "ces deux dimanche seront rémunérées selon un taux horaire égal au double du taux horaire habituel" en plus d'un repos compensateur équivalent au temps travaillé sur ces deux jours.

L'intersyndicale CGT-FO-Solidaires-CFTC-FSU écrit à Johanna Rolland

Dans une lettre ouverte à Johanna Rolland, les 5 syndicats non signataires de l'accord, interpellent la présidente de Nantes Métropole.
Ils reviennent sur les conditions d'ouverture des commerces en centre-ville pour les deux dimanche précédant Noël . Notamment sur le fait que cet accord "entre l'ensemble des commerçants (...) réserve le bénéfice d'une éventuelle autorisation aux seuls commerces des centres-villes et centres bourgs et de proximité, à l'exception de tout autre". Or, l'intersyndicale estime que "plusieurs centres commerciaux parmi les plus importants de l'agglomération n'ont pas signé la "déclaration commune" proposée par la chambre de commerce et d'industrie de Nantes-Saint-Nazaire."

L'intersyndicale regrette le fait que le "patronat nantais (...)ne souhaitait pas entrer dans la discussion d'un accord mais qu'il se contentait d'une position commune et que, dans ces conditions, il ne discutait qu'avec les syndicats prêts à signer cette position commune, invitant par ailleurs les autres organisations syndicales à quitter la table des discussions." Chose faite par la CGT, FO, la CFTC, SOLIDAIRES, FSU lors de la réunion du 7 novembre dernier.

Les cinq syndicats concluent leur courrier en rappellant leur "opposition à toute dérogation au repos dominical".

A Cholet, l'ouverture des commerces a été autorisée Les comerces seront ouverts les 7, 14 et 21 décembre.





Sur le même sujet

Les + Lus