Cet article date de plus de 7 ans

Société : le suicide chez les artisans, une réalité méconnue

Deux chefs d'entreprises se suicident chaque jour en France. Les patrons du sud vendée lèvent le tabou sur leur mal être. Pression administrative, financière, en 18 mois, 3 de leurs collègues se sont donnés la mort. Pour tenter d'éviter un nouveau drame, certains d'entre eux ont décidé de se réunir.
Une cinquantaine d'artisans et petits chefs d'entreprises se sont retrouvés ce vendredi 14 novembre à Foussais-Payré en Vendée. Cette rencontre est la seconde depuis le mois d'avril. Ces entrepreneurs, veulent briser le silence autour de leur mal être comme Christian Royer, maçon. Selon lui, "l'artisan est seul, fier parce qu'il a créé ou reprit une entreprise. Et lorsque survient le mal-être, il en parle très peu, car il a peur d'être montré du doigt."

Toujours le nez dans le guidon, ces artisans souhaitent se libérer, casser certains tabous, pour éviter de  commettre l'irréparable. Et pour les aider, le tribunal de la Roche-sur-Yon  va mettre en place une cellule de soutien psychologique.

Notre reportage en vidéo

durée de la vidéo: 02 min 02
Le suicide dans l'artisanat

.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société artisanat