Nantes : François Hollande probablement au congrès de la Mutualité Française

François Hollande ici en déplacement dans une entreprise de la région parisienne. / © HAMILTON / POOL / MAXPPP
François Hollande ici en déplacement dans une entreprise de la région parisienne. / © HAMILTON / POOL / MAXPPP

Le congrès de la Mutualité Française n'a pas eu lieu à Nantes depuis 1907, les mutuelles françaises se retrouveront le 11, 12 et 13 juin à La Beaujoire, au parc expo, en présence du président de La République.

Par Xavier Collombier

La Mutualité Française, c'est quoi ?

Le regroupement de la plupart des mutuelles françaises. Le mutualisme est une notion chère à l'ouest de la France, la plupart des mutuelles ayant leur siège social soit dans les Deux-Sèvres ou dans La Sarthe.

Les enjeux du congrès ?

La généralisation du tiers-payant chez le généraliste, voulue par le gouvernement Valls et Marisol Touraine, la ministre de la santé, implique au premier chef les mutuelles et les caisses primaires d'assurance maladie. Les médecins sont vent debout contre cette réforme, craignant une fonctionnarisation de l'exercice de la médecine libérale. Les mutuelles ont peur de devoir augmenter les cotisations de leurs sociétaires pour faire face à la réforme. La multiplication des actes administratifs rebutent les professionnels de santé, quand les assurés sociaux eux applaudissent cette mesure déjà en cours depuis une décennie chez les pharmaciens. Pour l'Etat, cette réforme est aussi l'occasion de mieux maîtriser et encadrer le budget santé en période de disette budgétaire.
"Six Français sur dix sont protégés par une mutuelle de la Mutualité Française, soit près de 38 millions de personnes et quelque 18 millions d’adhérents." rappelle sur son site web la Mutualité Française.
Quand on parle avec des professionnels mutualistes de la maîtrise nécessaire des dépenses de santé, la réponse ne se fait pas attendre, elles répondent en coeur : "Les mutuelles disposent d’un réel savoir-faire médical et exercent une action de régulation des dépenses de santé et d’innovation sociale à travers près de 2 500 services de soins et d’accompagnement mutualistes : établissements hospitaliers, centres de santé médicaux, centres dentaires et d’optique, établissements pour la petite enfance, services aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap".

François Hollande et la mutualité Française

Traditionnellement, le président se déplace toujours au congrès annuel de la maison mère des mutuelles françaises. Un discours sur la défense de la protection sociale à la française est bien évidemment attendu à la Beaujoire en juin prochain, même si le désengagement de la CPAM en matière de remboursement se poursuit sous son mandat.



A lire aussi

Sur le même sujet

Chasse : les sangliers de la discorde

Les + Lus