• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Angers : une réglementation en roue libre pour les roues électriques, trottinettes, gyropodes...

Trottinette électrique, Maxppp / © OLIVIER BOITET - MaxPPP
Trottinette électrique, Maxppp / © OLIVIER BOITET - MaxPPP

Après les vélos électriques, les gyropodes, trottinettes électriques et autres roues électriques sont de plus en plus présents, les citadins optimisent ainsi leurs transports quotidiens. Problème : il n'existe pas de réglementation concernant les engins de déplacement personnel (EDP).

 

Par Jean-Marc Lalier

Actuellement aucune réglementation ne s’applique clairement. Un cadre juridique fixe que ces engins peuvent rouler "à pas d'homme" sur les trottoirs, à une vitesse inférieure à 6 km/h, ou sur les pistes cyclables et voies réservées aux bus à moins de 25 km/h. Les engins sans moteur sont quant à eux assimilés à des piétons par le code de la route.

Pas facile de se partager la rue et éviter les heurts.

Le Premier ministre Edouard Philippe qui a présenté le "plan vélo" le 14 septembre dernier à Angers, souhaite une prise en charge de la réglementation par les collectivités territoriales.
Dans cette ville, le constat est une augmentation de ces pratiques de mobilité, mais la ville d’Angers reste pour l’instant sans réglementation concernant leurs usages sur l’espace public.

Bernard Dupré, Vice-Président de la communauté Urbaine d'Angers réagit :

Nous attendons que l’Etat édicte des règles au Code de la Route car aujourd’hui il y a une vraie indigence sur cette problématique.


Face à l’arrivée croissante de ces nouveaux moyens de transport il faut donc apprendre à rouler avec prudence sur les voies de circulation en centre-ville, composer et partager avec les piétons et les voitures en attendant une réglementation spécifique claire.
 

Sur le même sujet

travaux pont de Cheviré

Les + Lus