Baccalauréat : Angers, Nantes, La Baule, la fronde continue dans les lycées

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christophe Turgis
Blocage au lycée Guis't'hau à Nantes, le 30 janvier 2020
Blocage au lycée Guis't'hau à Nantes, le 30 janvier 2020 © Victor Bouchet

Les épreuves communes de contrôle continu (E3C) du baccalauréat sont toujours perturbées dans les lycées de la région, les professeurs, en grève, refusent de surveiller les épreuves, la fronde dure depuis plusieurs jours et ne faiblit pas. La police est intervenue au lycée Guist'hau.

Les E3C doivent se tenir entre le 20 janvier et le 14 février. L’objectif du contrôle continu est de permettre aux élèves, tout au long des deux années de première et de terminale, d’évaluer les connaissances acquises, les compétences maîtrisées, et ainsi de les compléter progressivement. Il vise à mieux valoriser la régularité du travail et les progrès des élèves selon le ministère de l'Éducation.

Mais au lycée Grand-Air à La Baule, au lycée d'Estienne d'Orves à Carquefou, au lycée Guist'hau à Nantes, ou ailleurs, les profs se mettent en grève contre les E3C ! Ils demandent l'annulation de ces épreuves communes continues de janvier et février. Le motif ? L'organisation des épreuves a pris plus de temps que prévu !

Le collectif des enseignants mobilisés du lycée de Carquefou explique sa démarche : "Nous devions choisir des sujets dans la banque nationale de sujets mise à disposition le 9 décembre. Or, l’ouverture très tardive de cette banque n’a pas permis aux équipes concernées de proposer des sujets en totale adéquation avec ce qui a été étudié et approfondi jusqu’à présent par l’ensemble des élèves. Les progressions pédagogiques ne peuvent en une durée si courte répondre aux écarts constatés entre les attendus exigibles des épreuves et le cycle de formation d’un élève de première".
Ces E3C semblent tourner à la farce. La plupart des sujets sur lesquels les élèves sont sensés composer sont déjà connus des profs... comme des élèves ! "Bon nombre de sujets sont accessibles sur les réseaux sociaux. Au niveau national, dans certains établissements, les candidats sont avertis des sujets explicitement à réviser. Nous estimons que nous sommes face à une rupture d’égalité, l’une des trois devises de la République, entre les candidats et nous ne pouvons cautionner cette injustice de traitement pour les élèves sur le territoire français".

Dans de nombreux établissements les épreuves ont été annulées ou "contrôlées" par des retraités ou des personnels administratifs sans réelle compétences pour la surveillance des examens comme au lycée Chevrollier à Angers, où les surveillants ne savaient pas mettre les calculettes en mode examens pour les épreuves de mathématiques. Et où les épreuves d'Anglais ont finalement été annulées !

Autre grief pour les professeurs du lycée Guist'hau à Nantes, la transformation des mathématiques en spécialité, ce qui les sort du tronc commun comme c’était le cas auparavant pour la grande majorité des élèves. 
S'ajoute la fin des dédoublements sur certaines heures l'an prochain, avec pour principale conséquence la réduction de 8 à 6 du nombre des profs et "l’impression de cours au rabais pour les familles", selon les profs.
 

Lacrymos contre les lycéens

Tôt ce matin à Nantes, des lycéens venus du lycée Livet ont bloqué les portes du lycée Guist'hau, avec des poubelles. Vers 10 heures, les forces de l'ordre, armées de LBD, ont fait usage de gaz lacrymogènes pour les disperser. Un lycéen a été matraqué lors d'un placage au sol. Les épreuves sont reportées à une date ultérieure, selon un message communiqué aux élèves par la proviseure adjointe.
durée de la vidéo: 00 min 06
Nantes : charge policière devant le lycée Guist'hau ©France 3 Pays de la Loire

Selon le Rectorat de l’Académie de Nantes, au 28 janvier, sur les 142 lycées publics et privés de l’académie concernés par les E3C,
79 ont commencé les épreuves. Sur ces 79 lycées, à ce jour certaines épreuves avaient été reportées dans 4 établissements.
 
E3C : comment ça marche !
Le contrôle continu représente 40 points de la note finale sur 100 :
- 10 points : notes du livret scolaire
- 30 points : épreuves communes de contrôle continu (dites E3C)

Ces E3C sont organisées en trois séries d’épreuves :
- deux en classe de première (janvier/février et avril/mai)
- une en terminale (avril/juin)

Ces E3C sont composées de trois à quatre matières : histoire-géographie, langues vivantes A et B, auxquelles s’ajoutent les mathématiques pour la voie technologique. Chacune de ces trois ou quatre matières représente 5 points du total final sur 100, soit moins de 2 points pour chaque épreuve.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.