Handball : Le président du HBC Nantes accusé de propos homophobes par les arbitres

Les arbitres du match de ce vendredi 8 octobre, qui opposait le HBC Nantes à Limoges, accusent dans un rapport le président du club nantais Gaël Pelletier, d’avoir tenu des propos homophobes à leur encontre.

Le HBC Nantes recevait l’équipe de Limoges à la H Arena, ce vendredi 8 octobre 2021. Le club nantais s'est incliné face à Limoges avec un résultat serré : 27-29.

A l'issue du match, Gaël Pelletier reconnaît et regrette de s'être énervé contre les arbitres Mathieu et Mathias Pajot. Eux, tiennent dans un rapport qu'il aurait tenu des propos homophobes à leur encontre. 

"Nous nous réservons le droit d'aller au pénal" 

"Le président de Nantes a été trop loin, a déclaré François Garcia, président de la Commission centrale d'arbitrage au micro de beIN SPORTS. Les propos tenus ont dépassé la raison. Nous nous réservons le droit de porter ça au pénal".

Gael Pelletier se défend de tout propos homophobe 

"Cette campagne de lynchage est très grave et particulièrement malhonnête", se défend le président du HBCN auprès de France 3 Pays de la Loire. Il affirme qu'il n'a "jamais tenu ce genre de propos". 

Réaction instantannée sur les réseaux sociaux 

Sur Twitter, les réactions ne se sont pas fait attendre : "Oh non, pas dans le hand. Ne copiez pas le foot", déplore un internaute. 

"Si c’est vrai c’est très grave. On espère une enquête et des sanctions à la hauteur", attend un autre utilisateur de Twitter. 

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handball sport hbcn homophobie société