Cet article date de plus de 3 ans

Ils vont descendre la Loire en canoë pour ramasser les déchets

L'association Solidex s'est lancé un défi fou : descendre la Loire en canoë pliant, et ramasser les déchets sur le chemin. Objectif : sensibiliser le public au respect de l'environnement. 
Amandine, Antoine et Clément vont parcourir près de 1000 kilomètres en canoë en deux mois.
Amandine, Antoine et Clément vont parcourir près de 1000 kilomètres en canoë en deux mois. © G. Fatras
Deux hommes, une femme, âgés de 25 à 26 ans. Amandine, Antoine et Clément se sont lancé un défi : parcourir plus de 1000 kilomètres -c'est la longueur de la Loire - en canoës pliants. Une aventure sportive et humaine, mais surtout militante. Tout au long de leur parcours, ils ramasseront les déchets qui polluent le fleuve pour les faire recycler.

Aventure militante

Ils feront également escale dans 9 villes, où ils organiseront des actions de sensibilisation au respect de l'environnement, des ramassages collectifs et des rencontres. "On se sert de nos aventures pour promouvoir des valeurs qui nous tiennent à coeur", explique Amandine. "Cette fois, on voulait promouvoir l'écologie par le biais d'une aventure locale."

Pourtant, nos trois aventuriers ne viennent pas du tout de ce secteur : Amandine travaillait dans la communication, Clément est entrepreneur dans les métiers du bois et Antoine ingénieur. "Mais nous sommes sensibilisés à l'écologie depuis longtemps. On se sent de plus en plus concernés. On essaie de faire notre petite part chaque jour au quotiden, mais cette fois-ci on voulait faire quelque chose de vraiment concret, et surtout ensemble."précise Amandine.

"Le but est de montrer à tout le monde que c'est facile de faire un geste, comme de ramasser des déchets lorsqu'on se promène, et que l'écologie n'est pas un gros mot."

Top départ le 1er juin

"On ne réalise pas encore qu'on va partir pour deux mois et quitter notre confort, notre vie quotidienne.", avoue Amandine. Le 1er juin, ils iront récupérer leur matériel à Vaiges en Mayenne, où se trouve l'entreprise Nautiraid qui fournit les canoës. "Nous avons choisi Nautiraid parce que c'est une entreprise locale qui crée de l'emploi et qui fabrique ici les canoës. C'est un moyen de faire travailler les acteurs locaux. Aujourd'hui, c'est plus qu'un partenariat, nous avons tissé de vrais liens avec eux."

De là, ils partiront en auto-stop, direction l'Ardèche, où la Loire prend sa source. Et depuis l'Ardèche, ils commenceront leur périple en canoë. Objectif : rejoindre Saint-Nazaire en deux mois. Et ils comptent laisser une trace de ce voyage en tournant un documentaire et en écrivant un livre. 

A l'origine du projet, l'association Solidex. En 2013 déjà, Amandine, Clément et deux autres aventuriers avaient traversé l'Europe de Saint-Nazaire à Istanbul en solex. Un voyage ponctué d'actions de solidarité et d'entraide, qui avait fait l'objet d'un documentaire à revoir ici

Les étapes dans les Pays de la Loire
  • 1er juin : départ de Vaiges, en Mayenne.
  • Du 18 au 29 juillet : traversée de la région 
  • 21 juillet : ramassages collectifs à Saint-Mathurin (Maine-et-Loire) 
  • 29 juillet : arrivée à Saint-Nazaire, plage de l'Anse
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société sport