• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

À Nantes, les vigneronnes se mettent en scène au salon Canons des vins naturels

L'affiche du Salon qui se tient au chai urbain du Bras de Fer à Nantes / © Elodie Louchez
L'affiche du Salon qui se tient au chai urbain du Bras de Fer à Nantes / © Elodie Louchez

Canons, c'est le premier salon consacré à des vigneronnes engagées dans la production de vins naturels. Il aura lieu au Bras de fer à Nantes les 9 et 10 mars. L'occasion de déguster des vins étonnants et de découvrir des femmes passionnées.

Par Thierry Bercault

Au programme de Canons : des dégustations et de la cuisine bio mais aussi des échanges, de la littérature et de la musique. L'idée de ce salon, c'est de mettre en lumière des femmes de plus en plus nombreuses dans ce milieu du vin et qui ne se contentent pas de rester dans les bureaux à gérer la comptabilité du domaine.


Marie Carroget, domaine de la Paonnerie à Anetz


 Dans deux ans, elle reprendra le domaine familial installé sur les coteaux d'Ancenis et converti au bio depuis 1997. Elle sera la quatrième génération de vignerons à reprendre le flambeau et elle veut s'affirmer comme une créatrice de vins.

" La plupart des hommes ne pensent pas que les femmes peuvent vinifier" confie Marie Carroget. "Ils s'imaginent que le travail dans les vignes est trop dur. Mais en fait il y a de plus en plus de femmes à tailler en plein hiver."
 
Marie Carroget, dans son chai de la Paonnerie à Anetz / © Marie Carroget
Marie Carroget, dans son chai de la Paonnerie à Anetz / © Marie Carroget


Pour elle, l'association Canons est justement là pour montrer cette réalité et c'est une bonne chose.
 

Emilie Tourrette Brunet à Chaudefonds-sur-Layon en Anjou


Elle a eu la révélation pour le vin naturel en Chine où elle vivait. Elle est venue se former chez  Agnès et Jacques Carroget et aujourd'hui elle produit trois cuvées en Anjou. Elle s'est installée en 2017 sur le micro-domaine de la Tour Brune, des vieilles vignes de chenin, de gamay  et de cabernet franc qu'elle convertit en biodynamie.

"Pour moi, il ne doit pas y avoir de différence entre un vin fait par un homme et un vin fait par une femme"  estime Emilie Tourrette Brunet qui reconnaît par ailleurs que c'est plus facile de s'imposer dans ce milieu d'hommes en vin naturel. "Il y a beaucoup plus de reconvertis que dans le secteur traditionnel" ajoute-t-elle. "Ca facilite l'ouverture d'esprit".
 
Emilie Tourette-Brunet : de la Chine à Chaudefonds-surLayon / © Emilie Tourrette Brunet
Emilie Tourette-Brunet : de la Chine à Chaudefonds-surLayon / © Emilie Tourrette Brunet
 

Aude Chalon, une sommelière qui organise des Salons

Elle est anthropologue de formation. Elle a été tour à tour mandataire judiciaire, conseillère en environnement, conférencière. Mais aujourd'hui, avec son diplôme de sommelière qu'elle a décroché à Avignon en 2017, elle vante les mérites du vin naturel. C'est d'ailleurs avec le vins de Loire qu'elle a découvert les vins naturels. 

"Je n'ai pas eu de mal à m'imposer en tant que femme" affirme Aude Chalon. " De nombreux restaurants recherchent d'ailleurs des sommelières. D'ailleurs, à Avignon, dans ma promotion, il y avait dix femmes et quatre hommes pour apprendre le métier".

Résidente à Nantes, Aude Chalon a beaucoup voyagé en  Australie mais aussi à Copenhague où elle a travaillé au Bar'vin et à Saint Parthem près de Conques. Le 3 février, elle a organisé un salon international du cidre et pet’nat à Saumur appelé "Tour de fruits" 

Les vins naturels, des vins sans pesticides et sans chimie

Le vin naturel ou vin nature est issu de raisins travaillés en Agriculture Biologique, sans désherbants, sans pesticides, sans engrais ni aucun autres produits de synthèse. Il permet d'exprimer la vrai nature du terroir.
  • Les vendanges sont manuelles.
  • Lors de la vinification le vigneron s'efforce de garder le caractère vivant du vin.
  • Les interventions techniques pouvant altérer la vie bactérienne du vin sont proscrites, ainsi que tout ajout de produit chimique, à l'exception, si besoin, de sulfites en très faible quantité.
  • Les doses maximales de SO² total tolérées sont de 30mg/l pour les rouges, 40mg/l pour les blancs.Les vins bio

Les vins bio 

Ils proviennent de vignes cultivées selon un cahier des charges précis sans désherbage chimique et sans utilisation de produits de traitement de synthèse.

  • Ils sont issus d’une production agricole basée sur le respect du vivant et des cycles naturels.
  • Ils sont contrôlés et certifiés par des organismes privés gestionnaires de marque et liés au label AB.
  • Ils sont distingués par un logo de l’Union Européenne.
 

Les vins biodynamiques


La viticulture biodynamique se base sur des pratiques agricoles durables et l’utilisation d’outils légers qui respectent la vie du sol.
  • Elle a pour but de renforcer la plante en améliorant les échanges entre les micro-organismes du sol et le système racinaire de la vigne.
  • Elle a pour objectif de dynamiser les effets bénéfiques de la lumière solaire sur le système foliaire de la plante.
  • Elle recherche une optimisation de l’expression du terroir.
  • Elle tient compte des cycles lunaires ayant une influence sur la croissance et la vie des plantes.
Elle utilise des composts organiques et autres préparations à base de plantes destinés à nourrir les êtres vivants du sol.



 

Sur le même sujet

DOCUMENTAIRE. Mes parents, ces héros ordinaires

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer