• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Katia Scherrer, une Gilet jaune de Loire Atlantique face à Cyril Hanouna et Marlène Schiappa

Le mouvement des "gilets jaunes" prend de l'ampleur / © Fabienne Béranger - France 3 Pays de la Loire
Le mouvement des "gilets jaunes" prend de l'ampleur / © Fabienne Béranger - France 3 Pays de la Loire

Ce vendredi soir à 22h30 soir sur C8, une émission spéciale de "Touche pas à mon poste" sera consacrée au mouvement des Gilets jaunes. Parmi les invités, Katia Scherrer, une habitante de Legé, qui envisage de figurer sur la liste d'Ingrid Levavasseur aux élections européennes.

Par Thierry Bercault

Elle n'est pas encore officiellement candidate aux élections européennes le 26 mai prochain mais elle y pense fortement pour défendre les idées des Gilets jaunes.

Katia Scherrer, une ancienne commerçante aujourd'hui sans travail, mère de 3 enfants, n'a jamais fait de politique de sa vie. Le 17 novembre, c'était la première fois qu'elle descendait dans la rue pour manifester.

Depuis, elle a fait du chemin. Elle est "street medic" dans les manifestations, c'est à dire qu'elle soigne les personnes victimes des jets de gaz lacrymogène et de tirs de flash-ball  et elle s'apprête à figurer sur la liste d'Ingrid Levavasseur.  

 

Agir plutôt que de rester dans son canapé
 


"Je ne me vois pas rester dans mon canapé sans rien faire"  dit-elle. 


J'ai envie de  donner mon énergie pour changer les choses et défendre les gens qui souffrent autour de moi - Katia Scherrer


A ceux qui  crient à la "trahison" avec cette liste Gilets jaunes, elle leur répond par avance : "On finira bien par s'entendre car on veut la même chose". Elle reconnaît tout de même que " ça prendra du temps".

Ce qu'elle aime dans le mouvement qui s'est créé spontanément en dehors de toute organisation politique et syndicale, c'est qu'il donne la parole et le pouvoir de vote au peuple. "J'écouterai toujours la voix du peuple si je suis élue" confie Katia, citoyenne engagée à Legé en Loire Atlantique.

D'ailleurs elle approuve  la plateforme Noos qui vient d'être lancée et qui permettra à chaque citoyen d'exprimer une revendication. Le site précise même "en toute liberté, sans intermédiaire, dans la transparence et l'égalité".

 

Parler avec son coeur 



Ce vendredi soir en tout cas, Katia Sherrer parlera avec son coeur dans l'émission spéciale le grand débat diffusé à 22h30 sur C News.

Face à elle, les deux co-animateurs, Cyril Hanouna, celui qui voulait devenir le porte-parole des Gilets jaunes, et la sarthoise Marlène Schiappa, secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations.



 

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus