"J'en avais jamais vu autant". Un pêcheur amateur trouve en quelques jours trois dauphins morts à Piriac-sur-Mer

Une découverte qui désole ce pêcheur amateur venu passer quelques jours à Piriac-sur-Mer, en Loire-Atlantique. Depuis le début de cette semaine, il a croisé trois cadavres de dauphins près du sémaphore, dont deux sur la plage.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Christophe Leroy se présente comme un habitué des lieux. Ce Parisien, à la veille de la retraite, vient régulièrement, dit-il, dans une maison secondaire près de la plage du Castelli, au sud de Piriac-sur-Mer, en Loire-Atlantique.

L'homme est un passionné de pêche au bar et il en a accroché quelques-uns de bonne taille lors de vacances qu'il passe ici en cette mi-mars. 

"Là, je les remets à l'eau, dit-il, car les femelles sont pleines d'œufs. Il faut qu'elles puissent aleviner."

Deux dauphins le même jour

Mais ce mardi 12 mars, Christophe a croisé un bien plus gros spécimen marin sur la plage, au pied du sémaphore. Un dauphin, mort visiblement depuis plusieurs jours. La carcasse est en partie dépecée, on aperçoit le squelette du cétacé. Une rencontre dont se serait bien passé cet amoureux de la mer.

Quatre jours plus tard, ce samedi 16 mars, notre pêcheur amateur fait une nouvelle découverte macabre sur la plage du sémaphore. Un autre dauphin, mort celui-là depuis peu de temps.

"Comme on a eu de gros coefficients de marée, ils ont été repoussés haut sur la plage", explique Christophe.

Voir la vidéo réalisée par Christophe Leroy

durée de la vidéo : 00h00mn38s
Dauphin mort sur la plage de Piriac-sur-Mer ©Christophe Leroy
Quelques instants plus tard, Christophe aperçoit, au large, à environ une centaine de mètres de la même plage, ce qui ressemble à un dauphin, ventre en l'air, balloté par le ressac. 

"J'en avais déjà trouvé un, il y a une dizaine d'années, se souvient le pêcheur. Mais j'en avais jamais vu autant !"

Christophe met ces découvertes sur le compte de la reprise de la pêche professionnelle en mer après l'arrêt imposé en février. Mais le mauvais temps et les vents d'ouest pourraient aussi être une explication.

Il a prévenu la gendarmerie.

Début février, 33 dauphins avaient été retrouvés en 15 jours, sur les côtes de Loire-Atlantique et de Vendée. 

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv