Le Croisic, en Loire-Atlantique : l'Océarium relâche une cinquantaine de raies et roussettes

Une cinquantaine de raies et de roussettes ont été relâchées dans la mer ce jeudi par l’Océarium du Croisic. Un spectacle les pieds dans l’eau qui s’est déroulé depuis la plage du Castouillet.

Mission du jour pour les soigneurs de l’Océarium du Croisic : lâcher dans l’océan 40 jeunes raies et 15 jeunes roussettes, toutes nées dans les bassins de l’aquarium de la presqu’île.

Une foule de curieux participent à cette opération originale, les pieds dans l’eau, sur la plage du Castouillet, située à quelques centaines de mètres de l’Océarium.

Des raies âgées entre 6 et 12 mois

Vickie et Gery , les deux soigneurs, profitent de la marée basse pour réaliser leur mission. Il faut marcher un peu loin, sur les rochers. "  Il faut penser à nos petits animaux. Il faut qu’ils aient les meilleures conditions. Dès que la marée va remonter, ils seront ainsi directement à l’eau ", explique Vickie Berudeau. "Les raies brunettes ont 6 mois et les raies douces ont 12 mois", précise Géry Hondeville.

Raies et roussettes nées dans le Tunnel de l'Océarium

Ces  raies et ces roussettes sont nées dans le Tunnel de l’Océarium. Elles ont grandi tout l’hiver dernier dans la nurserie et sont désormais prêtes pour leur grand bain dans l’Océan.

Cette opération est exceptionnelle dans le monde des aquariums. Les animaux juvéniles sont généralement transférés vers d’autres aquariums français ou européens dans le cadre d’échanges. Etant donné que des échanges ont déjà été faits, il a été décidé de les remettre dans leur milieu naturel.

"Dès qu’elles naissent c’est moi qui les nourrit à la main, le temps qu’elles apprennent. Je veille aussi à leur croissance. C’est chouette qu’elles rejoignent l’océan "

Vickie Berudeau, soigneuse à l'Océarium du Croisic

Et l’instant est magique pour les petits et les grands quand ils observent les poissons évoluer librement dans l’eau. Moment d’émotion aussi pour les soigneurs.

"Non non ne reviens pas vers moi ! Va vers le large !", lance Vickie à une petite raie qui lui frôle les jambes. Et pour cause : "dès qu’elles naissent c’est moi qui les nourris à la main, le temps qu’elles apprennent. Je veille aussi à leur croissance. C’est chouette qu’elles rejoignent l’océan ".

Série de pontes très importantes en 2020

Ce lâcher a attiré beaucoup de monde et a séduit ce petit bambin. " C’est mon deuxième lâcher de roussettes et la première fois pour des raies, et je trouve ça cool ! ". Une adolescente poursuit, " c’est la première fois que je vois d’aussi près des roussettes et des raies. Et en plus, les pieds dans l’eau. Top !"

C’est grâce à une série de pontes très importantes en 2020 que ce retour aux sources a pu être possible.

Lâchers réguliers de jeunes homards depuis 38 ans 

L’Océarium du Croisic  réalise régulièrement des lâchers de homards juvéniles depuis 38 ans. Les années fructueuses en naissances de homards, les soigneurs peuvent relâcher entre 30 et 60 petits homards, âgés entre 3 et 15 mois.

C’est un geste pour les générations futures et un moyen de sensibiliser les visiteurs de l’aquarium au respect et la protection de l’environnement marin.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement mer nature