• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Le nouveau patron du MEDEF et le gâteau Fondant Baulois

© Christophe Morin / Max PPP
© Christophe Morin / Max PPP

Élu ce mardi 3 juillet à la tête du MEDEF, Geoffroy Roux de Bézieux a acquis en 2017 la spécialité chocolatée de la Baule : le Fondant Baulois. Depuis longtemps il cherchait à se renforcer dans le secteur de la pâtisserie haut de gamme. 

Par Evelyne Jousset

A la tête du groupe Notus créé en 2014, Geoffroy Roux de Bézieux, qualifié de "serial entrepreneur", évoluait dans le secteur du outdoor avec un goût particulier pour le digital et l’innovation au service des entreprises.

L'agroalimentaire de luxe
Mais il n'a jamais fait mystère de son goût, également, pour l'agroalimentaire haut de gamme afin de constituer un pôle alimentaire dans ce domaine avec des entreprises à histoire forte. Propriétaire d'un manoir à Batz-sur-Mer, habitué de la région, il connaissait la success story du Fondant Nantais qui depuis sa création n'a connu que des progressions à deux chiffres. 

Développer la PME
Cette PME bauloise est fondée en 2001 par Stéphane Bouiller. Avec son épouse, ce dernier avait racheté la recette du fondant baulois il y a une quinzaine d’années à un chocolatier de la Baule qui partait à la retraite. Si le fondant a 30 ans, il n'est vraiment connu que depuis quelques années. Il est distribué dans plus de 230 points de vente en France : grands magasins (Le Bon marché), épiceries fines, restaurants, traiteurs, et une boutique de la marque, à La Baule.

L'ambition du nouveau propriétaire est de distribuer ses pâtisseries nationalement en s'appuyant notamment sur la praticité du produit qui présente une date limite de consommation de 4 semaines à température ambiante et de développer l'international. 


 

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus