• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Survolez la baie de La Baule sur un Flyboard en mode Franky Zapata

FRanky Zapata va tenter la traversée de la Manche sur son flyboard / © MaxPPP
FRanky Zapata va tenter la traversée de la Manche sur son flyboard / © MaxPPP

Vous avez peut-être vu lors du défilé du 14 juillet cet homme volant, qui s'est élevé au-dessus des Champs Elysées. Alors, si vous aussi, toutes proportions et sécurité gardées, vous voulez voler, une solution : le faire au-dessus de l'eau grâce au flyboard.

Par Fabienne Béranger - Marion Naumann

"Le Flyboard ça a été inventé en 2012 par Franky Zapata, donc c'est un produit purement français", rappelle Vincent Le Brun, gérant d'Atlantic Jet Evasion, "c'est relié à un jet ski, le jet ski recrache de l'eau pour pouvoir avancer, cette eau-là est récupérée dans un tuyau. Plus il va accélérer, plus il va envoyer d'eau dans le tuyau"

Le Flyboard reste un sport méconnu même si, en sept ans d'existence, plus de 10 000 appareils auraient été vendus. Une discipline qui vous donne des frissons, ça donne envie mais en même temps cela semble vraiment impressionnant alors mieux vaut écouter le moindre petit conseil.

"On essaie de vous rassurer. On a des paliers, dans un premier temps, on va vous faire évoluer, nager avec le tuyau qui va vous rassurer", explique Vincent, "après on va vous élever à 1m-1m50. Vous allez trouver votre équilibre assez rapidement en écoutant nos conseils". 

Les paliers vont ensuite être franchis au fur et à mesure : 3, 4, 5, 6 mètres de hauteur, selon les capacités du flyboarder en herbe.

Au début les chutes sont nombreuses mais, en 20 minutes de baptème, on vous garantit au moins 10 minutes de vols.

Jason est moniteur de flyboard, il maîtrise parfaitement la discipline et notamment la figure du dauphin.
Avec un peu (beaucoup) d'entraînement, vous pourrez vous aussi maîtriser la figure du dauphin / © France Télévisions
Avec un peu (beaucoup) d'entraînement, vous pourrez vous aussi maîtriser la figure du dauphin / © France Télévisions
"On ressent la sensation de voler, d'apesanteur au-dessus de l'eau, c'est super cool", raconte Jason.

Voler au dessus de l'eau, le rêve pour beaucoup. C'était notamment celui de Franky Zapata que beaucoup ont découvert à l'occasion du défilé du 14 juillet dernier sur les Champs-Elysées. L'inventeur du Flyboard vole de manière autonome les pieds posés sur une plateforme.
L'homme volant s'envolera jeudi matin de la plage de Sangatte, dans le Pas-de-Calais, sur son Flyboard pour tenter de rejoindre l'Angleterre, 110 ans après l'exploit de Louis Blériot, premier aviateur à avoir franchi la Manche.
"L'idée est de traverser la Manche en une vingtaine de minutes à environ 140 km/h et à 15/20 mètres au-dessus de l'eau", a confié Franky Zapata, "le plan initial était de se ravitailler deux fois en vol, à l'aide d'un bateau positionné en mer. Pour nous, cela était plus pratique car nous n'avions pas à nous poser sur le bateau ce qui nous enlevait des contraintes, notamment celle de la possibilité d'une mer déformée".

Une idée retoquée par la préfecture maritime de la Manche qui lui a interdit le ravitaillement dans les eaux françaises, qu'à cela ne tienne "il a fallu changer tous les plans et développer à la dernière minute des sacs à dos de kérosène plus gros".

Le seul ravitaillement lors de la traversée de  Franky Zapata se fera donc côté anglais, à 18 kilomètres des côtes françaises, où il se posera sur un bateau avant de changer de sac à dos.

Son départ est prévu entre 6 heures et 9 heures du matin jeudi.


 

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus