Loire-Atlantique : des éleveurs bloquent six supermarchés Leclerc avec des tas de vieux pneus

Ils se sont levés de bonne heure ce jeudi 4 mars, les agriculteurs de Loire-Atlantique, pour ériger des montagne de vieux pneus devant l'entrée de six supermarchés Leclerc. Ils sont en colère contre ce distributeur qui n'assiste pas aux négociations sur les prix chez le préfet.

Les agriculteurs de Loire-Atlantique bloquent le supermarché Leclerc de Blain qui n'assiste pas aux réunions préfectorales de négociation des prix dans le cadre de la loi Egalim
Les agriculteurs de Loire-Atlantique bloquent le supermarché Leclerc de Blain qui n'assiste pas aux réunions préfectorales de négociation des prix dans le cadre de la loi Egalim © François Guyot / Twitter

Les agriculteurs du département de Loire-Atlantique se sont donnés rendez-vous ce jeudi 4 mars avant le lever du jour pour bloquer l'accès de plusieurs supermarchés Leclerc à l'aide de montagnes de vieux pneus.

Les magasins de Pornic, Guérande, Ancenis, Blain, Saint-Nicolas-de-Redon et Pontchâteau ont fait les frais de la colère paysanne, ce distributeur ne joue pas le jeu des négociations sur les prix.

Pire, les agriculteurs reprochent à Leclerc de ne pas se rendre aux réunions organisées par le préfet dans le cadre de la Loi Egalim. Comme ce fut le cas vendredi dernier 26 février, où Didier Martin les préfet de la Région des Pays de la Loire avait convié l'ensemble de la filière. "Seuls Leclerc et Casino ne se sont pas déplacés" indique François Guyot de la FNSEA de Loire-Atlantique.

Et le responsable syndical d'ajouter : "Même Lidl joue franchement le jeu désormais, la plupart des autres enseignes également, même si on peut regretter que Carrefour avec sa "filière qualité Carrefour" se fabrique une bonne image en continuant de mettre à côté des produits pas toujours correctement étiquetés. Mais on ne peut pas forcer le consommateur a acheter français".

C'est justement cette question des étiquetages qui a mis le monde agricole en ébulition, "quand des collègues se sont aperçus que Leclerc étiquetait "origine France" des produits venus d'Irlande !"

Action en justice des jeunes Agriculteurs des Pays de la Loire

 

 

Une attitude désinvolte qui a mis en émoi le monde agricole. Les agriculteurs menacent d'organiser le même genre d'opération devant d'autres supermarchés du groupe.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculteurs en colère agriculture économie alimentation société