EN IMAGES. Nantes : un millier de manifestants bravent l'interdiction préfectorale, 66 interpellations

Un millier de personnes se sont rassemblées aux environs de la place du Bouffay bravant l'interdiction préfectorale de manifester sans déclaration préalable. Une manifestation sous haute surveillance policière, à 18h30 il y avait 66 interpellations.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Largement relayé sur les réseaux sociaux, le rassemblement, interdit par le préfet, est organisé par Nantes révoltée, Grève générale et Sud étudiants. 600 policiers ont été mobilisés pour le contenir. Les manifestants se sont rejoints place du Bouffay, la police a tiré des grenades lacrymogènes dès que le groupe d'un miller de personnes a voulu prendre la direction du Château des Ducs de Bretagne.

Des heurts avec la police ont eu lieu autour du centre ville, 66 manifestants ont été interpelés rue Racine et rue Flandres Dunkerque et autour de la place Mellinet (voir plus bas notre revue de tweets). 52 personnes ont été placées en garde à vue. 5 policiers ont été blessés dans les échauffourées, l'un d'entre-eux a été conduit au CHU.


>> Découvrez le déroulée de la manifestation du 19 mai à Nantes à travers notre revue de tweets :