• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

La Loire-Atlantique expérimente l'accueil de mineurs isolés étrangers par des particuliers

Jeunes réfugiés Syriens / © Maxppp
Jeunes réfugiés Syriens / © Maxppp

Le département de Loire-Atlantique a lancé vendredi un appel à la "solidarité citoyenne" pour accueillir des mineurs isolés étrangers, dans le cadre d'un dispositif expérimental à destination des adolescents de 15 à 17 ans.

Par AFP - éditing Claude Bouchet

Ce dispositif "innovant", qui s'inspire de celui des familles d'accueil dans le cadre de la protection de l'enfance, devrait concerner une vingtaine de jeunes sur les quelque 272 mineurs isolés étrangers actuellement pris en charge en Loire-Atlantique, a-t-on précisé au conseil départemental.

Les candidats à cet accueil solidaire, "bénévole et sans durée définie", seront suivis par les professionnels de la protection de l'enfance et une indemnité pour l'alimentation et les vêtements leur sera versée, a-t-on ajouté. Un bilan d'étape sera effectué à la fin de l'année pour décider de la reconduction ou non de ce dispositif, a-t-on indiqué de même source.

Le département de Loire-Atlantique avait été condamné pour la première fois le 31 juillet par le tribunal administratif de Nantes pour non mise à l'abri de trois mineurs isolés étrangers. Onze autres condamnations similaires avaient suivi début août, assorties parfois d'astreintes financières. Le conseil départemental avait créé 40 nouvelles places en juin, mais elles ont "tout de suite été saturées", en raison de l'augmentation des arrivées de jeunes migrants, une situation qui "a accentué le besoin de trouver des solutions complémentaires", en coopération avec les associations, a-t-on expliqué au département.

Le nombre de mineurs isolés étrangers en Loire-Atlantique est passé de 51 en 2011 à 272 en 2015, soit "cinq fois plus en quatre ans", a-t-on souligné.

A lire aussi

Sur le même sujet

Vendée : le Roller-derby

Les + Lus