Notre-Dame-des-Landes: des paysans refusent de dégager le périphérique de Nantes

Les agriculteurs hostiles au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes ont refusé samedi de dégager le périphérique de Nantes, exigeant au préalable que le président de la République François Hollande annule les procédures d'expulsion.

Alors que les organisateurs avaient prévu d'appeler à partir de 15h30 à la dispersion de la manifestation qui a réuni samedi au moins 7.200 personnes autour de Nantes, plusieurs organisations paysannes ont annoncé au mégaphone qu'elles poursuivaient une occupation illimitée du grand pont de Cheviré, qui traverse la Loire, tant que le Chef de l'Etat ne renoncerait pas à l'expulsion des habitants du site prévu pour le futur aéroport nantais.

>> Suivez la situation en direct dans notre minute par minute