• faits divers
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite
  • culture

Aéroport Notre-Dame-des-Landes : quand les opposants interpellent Philippe Grosvalet

Les opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes interpellent Philippe Grosvalet / © Franck Dubray - MacPPP
Les opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes interpellent Philippe Grosvalet / © Franck Dubray - MacPPP

"Quelle rapidité pour écrire à Benoît Hamon ! Nous aurions aimé que vous répondiez à nos différents courriers avec la même célérité", c'est avec ces mots que le CéDpa débute une lettre ouverte adressée au président du département de Loire-Atlantique, Philippe Grosvalet.

Par Fabienne Béranger

Dès lundi matin, au lendemain du second tour de la primaire de la gauche, Philippe Grosvalet envoyait une lettre ouverte à Benoit Hamon, désigné candidat de la gauche à la présidentielle 2017.

De quoi faire réagir le CéDpa, collectif d'élu.e.s opposé.e.s au projet de nouvel aéroport à Notre Dame des Landes, qui écrit, non sans ironie : "Quelle rapidité pour écrire à Benoît Hamon ! Nous aurions aimé que vous répondiez à nos différents courriers avec la même célérité, puisque l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes occupe visiblement toutes vos pensées (en fait, vous n’avez pas répondu du tout)."

Et les opposants de poursuivre , "On aurait pu s’attendre à un petit moment de silence, voire de décence avant qu’en chœur caciques locaux et nationaux demandent au candidat finalement choisi de renier ses positionnements", notamment sur Notre-Dame-des-Landes, en ce qui concerne le président du conseil départemental de Loire-Atlantique, cible des opposants dans leur courrier.

Les arguments de Philippe Grosvalet selon le CéDpa : "Les lieux communs, les mensonges et les affirmations que vous ressassez ad nauseam depuis le début, campé sur la position de ceux qui "savent" et  préparent l’avenir du bon peuple et son bonheur, avec succès  comme on le constate d’ailleurs chaque jour."

"Un paragraphe d’envolée lyrique sur les déplacements aériens pour la jeunesse, la paix et l’Europe (...) U
n paragraphe sur la nécessité de libérer du foncier sur l’agglomération (...) Un paragraphe sur la nécessité de "raison garder" face aux mauvais coucheurs qui s’opposent à tout (...) Un paragraphe sur la justice et le droit (...) Et enfin, trémolo obligatoire dans la voix,  la démocratie", énumère le CéDpa, reprenant les arguments développés par Philippe Grosvalet dans son courrier adressé à Benoit Hamon.

Pour ce qui est de l'invitation lancée par Philippe Grosvalet au candidat de la gauche à la Présidentielle 2017 à venir en "Loire-Atlantique, terre de l'ouest de l'Europe qui t'a vu naitre, afin de mieux prendre en compte les enjeux de ce projet", les coprésidents du CéDpa, Françoise Verchère, Jean Paul Naud et Philippe Trotté se disent également prêts à les "accueillir tous les deux sur la ZAD pour (leur) montrer ce qui s’y passe vraiment."



Sur le même sujet

Visite du chantier de la mairie d'Olonne sur mer

Les + Lus